AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 4:40


» Identité :

Nom : Quinn
Prénom(s) : Cameron Yzak
Surnom(s) : Cam'
Âge : 27 ans
Date de naissance : 31 janvier
Lieu de naissance : Salem, Massachusset
Nationalité : Américaine
Occupation : Travaille pour le Lys Pourpre

» Biographie :

Patrimoine génétique : Sa mère était infirmière à l’époque ou elle rencontra celui qui deviendra son mari. Il avait été blessé lors d’une bagarre. Il avait bravement essayé de séparé ses deux amis comme il l’avait lui-même raconté à la jolie irlandaise qui lui faisait ses points de couture. Un de ses amis lui ayant cassé une bouteille sur la tête. Ils étaient tous les trois en permissions, de retour à la maison, les trois jeunes hommes avaient décidé de faire la fête un brin. Il revint régulièrement à Salem par la suite. Voulant absolument garder contact avec la jeune infirmière. Après un an de fréquentation, ils se fiancèrent et se marièrent au beau milieu du mois de décembre dans la ville natale du jeune homme. Cependant ce mariage ne fut pas aussi heureux qu’on ait pu le croire. Il était très rigide et exigeant qu’il ne l’avait parut au premier abord, mais s’était toujours supportable étant souvent au loin. Jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte pour la première fois de jumeaux. La grossesse fut pénible et l’accouchement douloureux. De toute la durée de la grossesse, il n'avait pas levé la main sur elle, mais dès qu'elle retourna à la maison avec les deux petits garçons la routine recommença. Elle avait naïvement espéré que la venue des enfants changerait tout.
Moment(s) de l'enfance : : Les jumeaux naquirent pendant une nuit glaciale de janvier. Un des jumeaux était très malade et faible. Les médecins n’étaient pas très positifs. Le petit dernier qu’en à lui était en pleine forme et semblait débordant d’énergie à l’opposé de son frère. Contrairement aux expectations des docteurs, le petit survécu jusqu’à ses dix ans.

Il mouillait des cordes à l’extérieur et il se demandait pourquoi il devait aller là-bas aussi.

- Maman je ne veux pas y aller.

Le visage lasse de sa mère vint se mettre à sa hauteur et s’occupa de reserrer sa cravate qu’il avait desserrée.

-C’était ton frère, Pom. Tu n’as pas tellement le choix.

-Mais ils vont l’enterrer. Et s’il se réveille, protesta le gamin les yeux pleins de larmes.

-Cameron, regarde-moi.

Elle prit son menton entre ses doigts fin et l’obligea à la regarder dans les yeux. Elle allait lui faire la morale et lui répéter le même discours qu’on lui faisait depuis une semaine. Son frère ne reviendrait pas. D’accord il avait compris. Pas nécessaire de répéter. Seulement il ne voulait pas y croire.

« Molly. Laisse respirer veux-tu », interrompit son grand père avant de l’attraper et de le soulever pour le mettre son épaule. Une fois dans la chambre des jumeaux un silence de mort s’installa.

« Tu sais, Anton sera mieux là ou il est. Et puis tu sais à quel point il aimait les bestioles !! »

Le petit éclata aussitôt de rire à travers ses larmes.

- Je ne sais pas s’il va encore mettre des vers dans la soupe de Luna !!

Son grand-père lui fit un clin d’œil et lui fit signe d’essuyer ses larmes. Il devait être fort et courageux maintenant. Plus le droit aux larmes. Il était un grand garçon et le prouverait. Une fois au cimetière, il resta une seconde dans la voiture avant de sortir et courir pour se réfugiait sous le parapluie de sa mère. Son père était déjà là depuis un moment et il s’en éloigna le plus possible en remarquant la bouteille de whiskey vide abandonné plus loin sur le sol. Il resta droit le regard perdu dans le rideau de pluie qui s’abattait sur eux. Jusqu’à ce qu’une petite main vienne se faufiler dans la sienne. Tournant la tête, il vit son amie, Moira. Tout le monde adorait Anton. Il était le garçon brillant et avait toujours une idée pour faire damner leur profession. Mais Dieu seul sait pourquoi la petite brunette le préférait lui.

Moment(s) de l'adolescence : Après l’ouragan Heather, il avait perdu tout contact avec sa meilleure amie. Il n’avait pas eu la chance de lui parler et apparemment un de ses coéquipier, Mike, l’avait trahis pour pouvoir s’infiltrer entre les draps de Moira. Il avait essayé de la mettre en garde, mais son nouveau chevalier servant l’en avait empêché prétextant que la jeune femme ne voulait plus avoir affaire à lui.

-Ah oui bien sûr !! Elle est probablement trop occupée à bercer sa sœur. Maintenant dégage.

Le biceps énorme lui bloqua le passage.

-Tu ne veux pas jouer à ce jeu là.

Déjà Mike lui mettait son poing à la figure. Espérant probablement protéger son nouveau territoire.

*Désolé Rambo, mais j’étais là le premier.
- Pourtant tu refuses encore de lui dire que tu l’aimes !!*


- PUTAIN !!T’es crétin quand tu t’y mets.

Il s’en suivit un échange violent, quelques coups perdus atterrir sur le nez d’un professeur essayant de ramener le calme dans le couloir.

Ce soir là quand il était sur le chemin de sa maison, il déclara officiellement ce jour comme le jour de Bitching Cameron Day. Premièrement, Moira avait débarquée comme une furie dans l’infirmerie pour enguirlandé les deux jeunes hommes. L’entraineur lui était tombé sur la pomme dès son entrée sur le terrain. Il avait eu vent de la bataille et le trouvait peu concentrer sur le jeu.

*comment me concentrer sur le jeu avec lui qui me gueule dessus.*

Il secoua la tête en arrivant sur le proche et passa une main lasse sur son visage avant d’entrée. Aussitôt assaillit par des relents d’alcool, il préféra ne pas avoir une confrontation avec son père et monta tout de suite à l’étage pour aller se réfugier dans sa chambre. Dommage que le claquement de la porte d’entrée ait tirée son père de sa somnolence. Les conséquences furent désastreuses. Quelques heures plus tard, incapables de rester dans sa chambre il sortit par la fenêtre de chambre sous la pluie. Il n’avait aucune idée ou il pouvait aller, mais une chose est sur, il ne retournerait pas là-bas.

Le temps lui rappelait douloureusement le jour de l’enterrement de son frère… La main de Moira dans la sienne…

-Luna, murmura-t-il pour lever les yeux et voir ou il était.

Son regard se posa sur la maison des Ankara en face.

***

-Chuuuuuttt. Si tu réveilles mes parents on est mort, murmura-t-il à sa petite amie complètement ivre.

Malheureusement pour lui elle était trop soule pour comprendre ce qu’il lui disait. Il plaqua donc une main sur sa bouche pour étouffer ses ricanements et entrant dans la maison à pas de loup. Il passa sa main libre autour de sa taille et l’aida à monter l’escalier sans trop de dégât. Ils étaient encore vivant s’était beaucoup, après que Moira ait faillit les faire tomber et redescendre l’escalier sur le cul.

Ils réussirent tout de même à sa chambre à coucher de l’autre côté du couloir. Il lâcha et elle recommença aussitôt à ricaner, tandis qu’il refermait la porte.

-T’es vraiment incapable de rester silencieuse une seconde !!

Il lui tourna le dos une seconde pour lui trouver un t-shirt. Une heure plus tard ils dormaient étroitement enlacés, quand son père força la porte de sa chambre les réveillant en sursaut et les éblouissant en ouvrant la lumière. Tirant Cameron du lit, n’ayant pas le choix de suite. Il n’eut même pas la chance de jeter un regard à Moira, traumatisée. Ce fut sa mère qui le ramena à l’étage un peu plus tard. Il s’effondra sur son lit en grimaçant. Ce n’est que quand il se rendit compte que Moira pleurait qu’il se redressa pour la serrer contre lui. Ses côtes lui faisaient mal et il ne pouvait pas rester longtemps assit sans grimacer. Il la tint tout de même contre lui jusqu’à ce que les larmes cessent de couler.

-Tu rentres avec moi, Cam’ !

-Oui, Luna.

Elle leva les yeux surpris qu’il accepte.

-Si tu m’aides à faire mes valises, parce que j’Aurai du mal à les faire tout seul présentement.

La jeune femme sauta sur ses pieds et se mit aussitôt au travail.

Moment(s) de l'âge adulte : Les vacances d’hiver étaient enfin là et il les avait attendues avec impatience. Depuis le début du semestre, il ne cessait de travailler et multipliait les entraînements pour être certain d’être prêt à entrer chez les giants sauf qu’à force, il était tout bonnement épuisé. Ajoutez à cela une petite amie envahissante et vous avez à peu près de quoi vous faire faire une crise de surmenage avant l’heure.

Malgré les apparences, il n’avait pas tout pour être heureux, il lui manquait la chose la plus importante à ses yeux, la personne qu’il aimait vraiment. Parfois, il regrettait presque d’avoir voulu réaliser son rêve et de l’avoir définitivement perdu. Il ne m’avait d’ailleurs jamais autant aimé que depuis qu’ils n’étaient plus ensemble et ces derniers temps, elle ne répondait plus à ses appels ni à ses lettres, comme si elle l’avait relégué dans un de ses tiroirs avec son album photo du bon vieux temps . Peut-être qu’au fond il n’était que ça pour elle désormais, un bon souvenir et rien de plus.

Loin de se douter qu’elle était de nouveau chez elle après avoir obtenus ses diplômes e, avance de plusieurs années, il descendit du bus et remonta la rue jusqu’à la maison de ses parents. Pour des raisons de sécurité, il avait conseillé à Milly d’aller chez ses parents pour les fêtes et puis il ne tenait pas particulièrement à s’afficher avec une pompom girl pour le moment, sa mère ne s’était pas tout à fait remise de sa séparation avec Moïra et amener une autre fille aurait été un affront.

D’ailleurs, les parents de son ancienne petite amie l’avaient invité à passer les fêtes avec eux et il avait accepté de bonne grâce. Il fut d’ailleurs là le matin du 31 pour aider aux préparatifs. Les Ankara était sa famille d’adoption et il s’y sentait comme chez lui, il aurait tout donné pour avoir des parents comme ceux là, tellement aimants et cool, on était loin de son père violent et alcoolique. Y penser lui fit mal au cœur et il perdit un temps son sourire jusqu’à ce qu’il l’aperçoive dans les escaliers, en nuisette et les cheveux en bataille. Il se souvenait qu’il adorait se moquer d’elle dès qu’elle se réveillait. Se réveiller près d’elle, il aurait pu se damner pour pouvoir recommencer.

Elle n’avait pas vraiment changé, peut-être seulement ses formes qui ressemblaient désormais un peu plus à celles d’une femme mais elle était toujours aussi magnifique et il se redressa, cherchant quoi dire, elle n’était apparemment pas au courant qu’il serait là.

« Salut Cam. » lâcha-t-elle enfin avant de gagner la cuisine et de se prendre un verre de jus d’orange pour remonter dans sa chambre sans un mot

L’ambiance était glaciale. Après tout à quoi s’attendait-il ?

Le repas fut plutôt festif et même son ex petite amie se laissait gagner par la bonne ambiance. Sur les coups de minuit, Lilly et Jason étaient complètement pompette et Heather sortait avec ses amis pour l’occasion, très vite il se retrouva seul face à Moïra qui refusait de le regarder et se contentait de débarrasser la table consciencieusement. Ne supportant plus l’atmosphère,il la plaqua contre le frigo et lui retira des mains le plat de purée pour le poser sur l’établi.

« Qu’est-ce que tu as ? Tu m’as à peine décroché deux mots de la journée. J’ai fait quelque chose ? »

Il eut le droit au regard qui tue et il détestait quand elle lui faisait, il avait l’impression d’être un raté.

« Tu devrais pas être avec Barbara ou Brenda ou je sais pas quoi ?»

Eh bah il lui en avait fallu du temps pour dire ce qu’elle avait, elle était jalouse. Sans le vouloir, il se sentit flatté par tant d’attention et un sourire se dessina sur ses lèvres.

« Je suis venu en espérant te voir. Tu ne répondais plus à mes appels, ni même à mes lettres ! »

« Je suis revenue habiter ici, j’ai terminées mes études. »

« Déjà ?Mais ça dure au moins 8 ans , non ? »

« J’ai tout bouclé en deux ans donc maintenant j’étudie les propositions d’emploi que j’ai. Bon, tu peux me laisser passer que je finisse de ranger s’il te plait, c’est pas mes parents qui vont le faire vu dans l’état où ils sont. »

« Et si j’ai pas envie ? » lança-t-il taquin

« Oh, joues pas à ce jeu là avec m-… »

Elle tenta de se dégager mais il lui barra le passage et la colla un peu plus encore. Commençant à frôler ses lèvres avec amusement tout en glissant sa jambe entre ses cuisses puis il l’embrassa dans le cou, sachant qu’elle ne résisterait pas et en effet, elle se laissa aller contre lui, non sans tenter de protester.

« Cam’… Tu as une copine. » dit-elle sans conviction en fermant les yeux sous ses baisers

Lui s’inquiétait plus de savoir s’il parviendrait à se contenir assez longtemps pour l’amener à sa chambre.

« Je l’appelle demain pour lui dire que c’est fini …C’est toi que je veux, pas elle ! »

Cette simple phrase semblait avoir réveillé des tas de choses chez Moïra puisqu’elle l’agrippa par le col avec force et lui donna un baiser qui manque de le faire tomber tellement c’était bon. Il l’attrapa par les cuisses et grimpa les escaliers avec elle dans ses bras pour atterrir dans sa chambre pour leur première nuit ensemble depuis deux ans.

Écrit par Cosmic_Twin2


Dernière édition par Cameron Quinn le Mar 4 Mar - 3:11, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 4:45

Welcome toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 4:46

LOL


***


Avant la fin des vacances, il avait prit ses dispositions et avait parlé de ses intentions à Jason qui accueillit la nouvelle comme une bénédiction du ciel. Le soir même, son futur beau-père attira sa fille dans la cuisine pour laisser à Cam' le temps de préparer la surprise.

Dans le salon, il avait placé une gigantesque boite, à l'intérieur de celle-ci une plus petite jusqu'au minuscule boitier ou trôner fièrement l'alliance qu'il avait acheté le lendemain de leur réconcilliation.

-Tu devrais aller voir dans le salon. Je pense qui a un cadeau de Noel que le Père Noel avait oublié de t'apporter qui t'attends.

La jeune femme fronça les sourcils, mais se dirigea tout de même vers le salon avec méfiance. Jusqu'à ce qu'elle voit Cam' planter derrière une énorme boite.

-Qu'est ce que c'est que cette histoire?

-Ouvres!! Tu verras.

Après quelques longues et pénible minute pour la jeune femme et le tapis su salon remplit de papier d'emballage et de boite, elle se retrouva finalement devant l'écrin. Elle semblait hésiter à l'ouvrir pour voir si s'était réellement ce qu'elle espèrait à l'intérieur. Il se fit un chemin au travers des boites pour l'atteindre et passa un bras autour de sa taille.

-Alors tu ouvres?

Dans un soupir, elle souleva le couvercle pour découvrir une simple petite alliance en or blanc avec un minuscule diamant incrusté à la monture.

Voyant l'embarras de sa fille, Jason fit signe à Cam de montrer à l'étage avec sa fille. Ce qu'il fit aussitôt entrainant la jeune femme avec lui. Les mains dans les poches, il n'osait pas parler devant les hésitations de Moira.

-Je sais que c'est précipité, mais tu me manques et... Je t'aime et... Je veux passé le reste de mes jours avec toi. Je t'aime mon étoile!!

Malheureusement, rien ne lui répondit autre que le silence pesant et la respiration à peine audible de Moira.

-Je pense que ce serait préférable que je rentre chez moi ce soir.

Il retourna chez ses parents la tête basse. Heureusement la maison était vide et il ne tenait pas à affronter son père, ce soir. Il monta donc dans sa chambre et se coucha tout habillé dans son lit maintenant trop petit pour lui. Il avait l'impression que ses pieds étaient dépassée. À bout de force, il s'endormit rapidement et se réveilla en sursaut en sentant quelques choses se blottir contre lui.

-Luna? siffla-t-il d'une voix enroué. Qu'est ce que tu fous là?

-Est ce que tu veux m'épouser?

Il se recoucha grognon.

-T'as quelques heures de retard, Luna.

-Mais la décision tient toujours pas vrai?

Dans le noir un très grand sourire s'afficha sur son visage, alors qu'il se penchait pour l'embrasser.

C'est main dans la main qu'ils descendirent au rez-de-chaussée le lendemain matin pour affronter ses parents ensemble. Malheureusement, ses parents n'avaient rien en commun avec ceux de Moira.

-Moira?!! s'écria la mère de Cam' en la voyant et s'empressant aussitôt d'aller serrer sa belle-fille préférée contre elle.

-Du calme, Maman!! tu vas finir par l'etouffer avant que j'ai pu t'annoncer la bonne nouvelle.

Sans qu'il n'est à dit un mot, sa mère remarqua l'alliance qu'ils portaient tous les deux et se mit à sautiller sur place comme une gamine.

-JOHN!! JOHN!! Vient ici!! Ton fils à quelque chose à t'annoncer.

-Maman!! Non, fit-il avec de grand geste pour qu'elle se taise, mais trop tard son père se ramenait déjà, transportant difficilement sa vieille carcasse d'ivrogne.

Par réflexe, il la poussa derrière lui pour se placer entre elle et son père. Jamais il ne le laisserais poser la main sur elle.

-Qu'est ce qui se passe? T'as finalement réalisé que t'étais un bon à rien et de lacher l'université. Et qu'est ce qu'elle fout ici elle? Je t'avais pourtant prévenu que je ne voulais pas de cette putain sous mon toit.

Ce fut son père qui porta le premier coup, mais pour la première fois dans sa vie il vit son fils se rebeller et répondre à la violence par la violence. Tout ce qu'il entendait était les cris de Moira qui essayait de les arrêter et que sa mère essayait desépérément d'éloigner.

LEs deux hommes sortirent particulièrement amochés de leur affronter, mais ce fut Cameron avec un genou déboité qui en souffra le plus. Une blessure de cette envergure lui faisait tout perdre. Sa bourse, ses études...

***


Un bon jour...

Il avait eut le droit aux félicitations du patron pour le travail accompli et faisait visiblement parti des meilleurs éléments ce qui le rempli d’un sentiment qu’il connaissait que trop peu, la fierté. La journée commençait plutôt bien et en plus d’obtenir des félicitations, il avait sa journée de libre et il comptait bien en profiter pour la passer avec sa femme. Il savait combien elle pouvait l’aimer pour le supporter chaque jour, ces derniers temps, les bons moments étaient rares et il rentrait chaque soir avec la peur au ventre, craignant de retrouver la maison vide d’elle quand il rentrerait. Mais chaque fois elle était là, l’attendant ou bien assoupie sur le canapé et chaque fois qu’il la regardait, il se faisait la même réflexion. Il ne la méritait pas.

Pourtant, aujourd’hui tout semblait différent et possible, il avait la volonté et l’envie de repartir du bon pied, il n’avait pas touché à un sachet depuis deux jours et se sentait bien, il compensait avec le sexe et la nourriture mais ça valait mieux que les coups et les supplications de Moïra. Il pouvait les entendre juste en fermant les yeux, il pouvait la voir se protéger avec ses bras et ça lui faisait mal. Non, il devait être à la hauteur d’elle, il devait lui offrir tout ce qu’elle méritait. Après une halte au fleuriste, le chocolatier et la parfumerie, il finit par rentrer pour la trouver à moitié nue devant la machine à laver, essayant de venir à bout d’une tâche de sang sur sa robe.

Il manqua de lâcher tout ce qu’il tenait en la voyant comme ça, ce n’était pas les cicatrices et les bleus qui gardaient son attention mais plutôt ses courbes et ses formes affolantes. Les sous vêtements qu’elle portait étaient ceux qu’il lui avait offerts pour la saint valentin, rouge sang, la couleur qui le rendait dingue. Ces tatouages, sa manière de nettoyer ce bout de tissu. Il ne lui en fallut pas plus pour lâcher ses achats sur la table et venir se coller à elle, laissant traîner ses mains sur sa poitrine.

« C’est mon cadeau de bienvenue ? Oh, aller attends moi tous les soirs comme ça, je te jure que je rentrerais plus tôt. »

Elle éclata de rire et tourna un peu la tête pour l’embrasser avant de retourner à sa maudite tâche qui refusait de partir.

« Dis, tu crois pas qu’on pourrait utiliser cette machine à laver d’une meilleure façon ? Tu te souviens ? Mode essorage… »

Ils s’étaient retrouvés dans la laverie du lycée pendant un cours, incapables de se tenir tranquille plus de deux minutes, la pièce était tellement petite qu’elle avait dû s’asseoir sur la machine à laver en mode essorage, très bon souvenir.

« Oui je me souviens très bien Mr Quinn, il me semble que tu m’avais fait sécher mon cours de biologie. »

« Je te l’ai fait rattraper avec un cours d’anatomie qui ne t’a pas déplu si je me souviens bien. »

Ses mains exploraient son corps sans retenue et il se serrait encore plus étroitement contre elle pour la convaincre de céder même s’il adorait qu’elle ne dise pas oui immédiatement. Il n’y avait toujours eut qu’elle, il ne regardait plus les autres femmes depuis qu’elle était la sienne et toutes semblaient fades à côté de sa brunette préférée.

Elle balança sa robe sur la table et se tourna vers lui, il comprit que cette fois, c’était elle qui le malmènerait et il n’attendait que ça. Ses mains coururent sous son t-shirt et elle vint frotter sa joue contre la sienne avant de lui mordre l’oreille. Ses mains le rendaient dingue et quand elle porta les mains à sa ceinture, il n’y tint plus et l’attrapa par les cuisses pour la poser sur cette fichue machine à laver.

« Mon étoile, je crois que cette fois, tu vas retourner dans le ciel pour de bon. »

Petit jeu de mot douteux qui la fit rire une énième fois, il savait qu’elle adorait ce genre de phrase alambiquée, il avait toujours su la faire rire comme la faire gémir, il était au moins doué pour ça.

Écrit par Cosmic_twin2


***


Un mauvais jour...

-J'aimerais que tous les soirs soient comme celui-ci, avait-elle dit en passant ses doigts fins dans ses cheveux.

Il s'était contenté de la serrer plus étroitement et de gromeler quelque chose d'incompréhensible comme réponse. Ils s'étaient endormit dans les bras l'un de l'autre. chose qui arrivait de moins en moins souvent. Quand il se réveilla le lendemain matin elle avait disparu. Ce qui eu pour effet de le mettre de très mauvaise humeur. Essayant de son mieux de se calmer, il alla travailler très tôt ce matin là. Incapable de rester au lit seul plus longtemps.

Où qu’il aille ou quoi qu’il fasse il entendait parler de la grande Moïra Quinn qui avait redonné un coup de jeune au trafic de stupéfiants dans le Massachussetts et aujourd’hui ça le pesait particulièrement.

« Tu sais Cameron, si elle n’était pas ta femme, je crois que je l’inviterais à dîner. Quel plaisir d’avoir une si belle femme quand on rentre, intelligente en plus, c’est l’oiseau rare, fais en sorte de la garder sinon crois moi qu’on se battra pour te la prendre. »

« J’y veillerais. »

Qu’on parle de la lui prendre le mettait hors de lui et il se demandait si elle ne faisait pas quelque chose pour tous les attirer de la sorte. Après tout, depuis qu’il la frappait, ils avaient de moins en moins de rapports sexuels et il était plausible qu’elle ressente le besoin d’aller voir ailleurs. Cette idée le rendait fou et il s’enfila lignes sur lignes en attendant qu’elle rentre du boulot pour lui poser des questions. Mais les heures défilaient et il n’y avait personne. Quand enfin elle franchit le seuil de la porte sur les coups de 23 heures, il ne vit pas son visage fatigué, ses mains tremblantes et son teint blafard, aveuglé par sa jalousie et sa connerie, il ne lui laissa pas le temps de rentrer.

« T’étais où ? »

« Bonsoir chéri. J’ai dû rester plus longtemps pour une transaction et il a fallu tout recompter et tout revérifier trois fois, quelle bande d’enfoirés ces russes ! »

« Et c’est tout ? Tu penses que je vais avaler tes conneries ? »

« Cam’… » lâcha-t-elle lasse, « Demandes à mes collègues, ça a pris un temps fou. »

« Il se passe quoi avec le patron ? »

Il attaquait déjà sur un autre front, il ne lui fallait jamais grand-chose pour lui envoyer une claque.

« Hein ? »

« Oui, il m’a parlé de vous, depuis combien de temps ça dure ? »

« Mais qu’est-ce que tu racontes ? »

« TE FOUS PAS DE MA GUEULE MOIRA ! »

Il l’attrapa par le col et puis ce fut le trou noir, quand il reprit conscience, elle était recroquevillée dans un coin du couloir, pleurant à chaudes larmes, la lèvre en sang et les bras lacérés. Il voulait la prendre dans ses bras, lui promettre qu’il tuerait celui qui avait fait ça mais celui qui avait fait ça, c’était lui.



» Génétique :

Connaissance des Heroes : Il avait découvert l'existence des Heroes par Moira. Elle avait été sa meilleure amie avant d'être son épouse et il l'avait un jour prié de lui confier le secret de son intelligence.
Rapport aux Heroes : Il était assez partagé vu les rapports qu'il avait avec Moira, mais n'empêche qu'il ne pouvait s'empêcher de se dire que les hommes étaient supposément né tous égaux et cette découverte venait faussé cette affirmation.
Connaissance du Labo : Il en a vaguement entendu parler, mais pour lui c'est l'équivalent d'une légende urbaine
Rapport au Labo : S'il avait la conviction de son existence, il se complètement contre son existence. Pour simple raison qu'il voyait mal celle qu'il aimait servir de guiney pig à une bande de scientifique assoiffé de savoir et sans coeur.

» Psychologie :

Traits de caractère : C'était l'évidence même qu'il avait un sérieux problème à contrôler ses excès de colère. Il avait la mèche courte et toute personne dans les parages à ce moment là avait intêret à s'éloigner le plus rapidement possible. La seule à ne pas s'enfuir était sa femme, Moira. Malheureusement, elle était aussi la victime des démons de son mari.
Manies : Il avait une petite cicatrice au niveau de la nuque et il avait tendance à passer la main dessus. Un geste tout à fait normal, mais cette cicatrice et les circonstances qui l'entourait le ramener sur terre à chaque fois!!


» Patrimoine relationnel :


(c)neurotoxicdoll
Moira Quinn
Christina Ricc
  • Moïra et Cameron se sont dit oui il y a presque 7 ans de ça, après qu'ils se soient revus au cours des vacances de Noël. Ils n'avaient pas prévus qu'ils replongeraient si facilement dans leur relation. En effet, la jeune femme avait une relation suivie depuis quelques temps avec un ami de Cameron et lui avait une petite amie et pourtat, ça ne les empêcha de coucher ensemble.S'apercevant que l'unique personne qu'elle voulait, c'était lui, elle ne se fit pas prier pour accepter sa demande en mariage. Loin de se douter de la dégringolade qui les attendrait. Son mari l'a entraîné avec lui dans sa déchéance, la réduisant au statut de femme soumise et la transformant irrémédiablement, brisant sa joie de vivre. Aujourd'hui leur couple va mal et la famille de Moïra tente désespérément de la sortir de là.



» Autres :


Avatar : Jared Leto

Fille ou garçon : fille
Comment avez-vous connu le forum ? DV
Commentaires : Double compte


Dernière édition par Cameron Quinn le Mar 4 Mar - 3:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:13

Il l'aime pourtant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:20

Oui pourtant, on peut bien le dire XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:23

Mouais je sais c'est pas l'evidence meme!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yianna Ghosen

avatar

Nombre de messages : 42
Age : 26
Occupation : Serveuse à The White Rabbit.
Love : Stone heart.
Fears : The past.
Date d'inscription : 22/02/2008

Genetic Code
Ability: Hallucinations visuelles & auditives.
Side: None.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:24

OH SEIGNEUR

Re-Bienvenue Lemy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:25

Cameron Quinn a écrit:
Mouais je sais c'est pas l'evidence meme!!

Non mais je suis persuadée que tu peux changer et je crois que c'est ça le pire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:26

PTDR Quoi? XD Est ce que je suis la seule a pas baver sur Jared L? S'il vous plait rassurez moi quelqu'un!! XD

Mo'> Mais il veut changer!! C'est ce qui le tue!! Il veut!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:29

je suis pas persuadée qu'il va y parvenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:32

Tu te contredis Cherie!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:36

Si j'en étais pas persuadée je serais pas restée tout ce temps avec toi mais en même temps plus je crois et plus je suis décue si bien que je ne sais plus que penser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:37

Il va te rpouver qu'il en est capable!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:37

J'attends que ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:39

Tu vas voir ... Apres que tu sois partie, mais bon!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:46

Bah tant mieux si ça lui a permis de se secouer un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:48

Qui serait pas secouer par ca!! Faut etre insensible!! silent Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:52

Oulah vaut mieux pas explorer cette piste sinon ça risque de déraper mais pas en ta faveur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:54

LOL je sais!! XD

tu sais ce qui le ramenerais sur terre!! Une claque!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:55

Ou un coup de boule,c'est au choix XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 5:58

Les deux feraient l'affaire d'apres moi!! tu pourrais meme lui donner une claque et une coup d epoing avant de partir!! Il 'a merite de toute facon!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 6:01

Je pense qu'elle va surtout partit en fourbe pour pas qu'il lui en colle une

OMFG Jumelle la connection cosmique sur ce coup là,j'ai un icône qui resemble presque au premier de ta sign!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Quinn

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 37
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 6:04

PTDR Pour la connexion

Mouais c'est plus probable!! Je le vois trop endormit au salon complètement defonçé et elle qui part par la porte arrière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moïra Quinn
•I wanna be with you while the planet dies •
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 28
Love : I love you as much as you hit me
Fears : Mr Hyde,this person I can't bear
Date d'inscription : 27/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   Mer 27 Fév - 6:06

Oui sûrement après une crise énorme

XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cameron Quinn *Fucking Bastard*[Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» 01. [Villa de Quinn Fabray] I'll be there for you [CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Becoming Heroes :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: