AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Dim 2 Mar - 21:52

Oui ça veut dire ça

Egoïstement, ça me rassure, oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Dim 2 Mar - 21:54

Ouf. Je suis rassurée.

Je vais aller me venger dans ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Lun 3 Mar - 15:04

• BIOGRAPHIE:

• Patrimoine génétique:
Tout ce que voulait Thomas Caldwell, tout, finissait d'une maniére ou d'une autre, par être sien. Ainsi, Lilliana Welsan, finit par devenir la femme de cet homme autoritaire et orgeuilleux. Elle était belle, douce, et tendre. Tout autres hommes auraient été honnorer de l'avoir en tant qu'épouse, mais Thomas lui, ne voyait qu'en elle un trophé de plus. Cependant, il ne savait pas quel secret cachait Lilliana, et elle fit toujours attention à ce qu'il ne découvre rien. Plusieurs mois plus tard, Monsieur Caldwell réclama un enfant, comme un réclame un objet. Tout dans sa vie n'était que victoire, puissance, argent, et haine. Cette demanda répugna la douce nouvelle Madame Caldwell, mais comme à son habitude, son mari parvint à trouver les mots qui sût la décider. 9 mois plus tard, une belle petite fille vit le jour dans la ville de Los Angeles. Thomas peu satisfait de n'avoir obtenu qu'une fille décida de ne pas se préoccuper de cet enfant, et de na la considérer que comme un échec. Malgré l'insistance de ce dernier auprés de son épouse, elle refusa de lui donner d'autres enfants - disant qu'il devait se contenter de celui ci. La petite Esmeralda Cassie Caldwell commençait donc son existence dans un monde où son pére controlait tout et où sa mére tentait au mieux de résister...
• Moment(s) de l'enfance:
La période de l'enfance est censée être une période d'insouciance, de douceur, et de naîveté. C'est ce qui se passe pour la plupart des enfants sur cette planéte, mais sans doute que ça ne devait pas être le cas pour Esmee. Son pére désirait contrôler tout ce qu'elle ou sa mére faisait. Leurs existences n'étaient que le résultat de ses paroles et de ses volontés. Lilliana faisait tout pour que ces nombreuses disputes ne rejaillissent pas sur sa petite fille, mais c'était une chose qui relevait de l'impossible. A force, elle n'essayait plus de faire des efforts et s'occupait uniquement de son petit trésor qui avait un caractére bien à elle. De plus, la jeune maman craignait que le futur pouvoir de son Esmeralda se manifeste à l'école, ou sans qu'elle soit présente. Chaque année, à la date de son anniversaire avait lieu une fête - une fête qu'organisait son pére, qui choisissait les invités. Le probléme était que Cassie n'appréciait pas beaucoup ses camarades et qu'une fête d'anniversaire en leur présence n'était guére réjouissant. Thomas n'écouta pas les prostetations repetées et ardues de sa fille ou de sa femme, servant l'excuse qu'il était une personne importante et que faire bonne impression était d'une importance crucial. C'était le jour d'anniversaire de ses 7 ans, un an aprés que son pouvoir ai apparut:

« Maman, j'veux pas y aller. Ils vont tous se moquer de moi... »
« Ecoutes moi, mon trésor, tout ira bien. Et si tu te sens vraiment mal, tu te rapelles quoi faire hum ? »

Un peu plus tôt dans l'aprés midi, Lilliana était en effet allait trouver sa fille pour établir une sorte de sortie de secours si jamais les choses tournaient mal. Dans ce cas précis, Esmeralda devait faire bouger l'attache que sa mére avait dans les cheveux. Une façon comme une autre de ne pas être reperer et de pouvoir s'esquiver rapidemment. Un petit sourire se dessina alors sur les lévres rosées de Cassie.

« Oui, je me rapelle. Mais tu me promets de m'aider à m'en aller ? »
« C'est promis ma puce. »
Petite pause, et regard complice.
« Il faut que tu descendes maintenant, et tente de t'amuser. D'accord ?! »

Son enfance ne fût qu'un enchainement de situation de ce genre, et donc de sauvetage impromptu de sa tendre mére. Elle n'avait pas le droit de choisir, de prendre une décision. Elle n'avait pas même le droit d'être ami avec un certain Conor Dawson ! Tout ça parce que leurs deux familles étaient censés se detester. Mais Esmeeavait du caractére, et elle refusait de se plier aux régles de son paternel.

• Moment(s) de l'adolescence:

« AAAH. UNE ARAIGNEE ! ENLEVE LA CONOR ! ENLEVE LA ! » cria elle en bougeant dans tous les sens.
Incapable de contenir son rire, Conor la regardait, les bras croisés.
« Ce serait avec plaisir, mais il faudrait que tu cesse de gigoter avant. »

En effet, il aurait fallut. Mais difficile de se calmer quand on a une répugnante araignée sur le bras - qui ne cesse de remonter en espérant se faufiller quelque part. Mais Esmeralda se figea quelques secondes et son ami parvint donc à retirer la bête en question. Soulagée, la jeune fille se déraidit, et s'assit sur le banc où ils se trouvaient quelques minutes plus tôt avant l'attaque.

« Merci beaucoup. Bon, on parlait de quoi au fait ? »
« De notre mariage. »
Grand sourire moqueur, petit clin d'oeil.
« Ah oui, c'est vrai ! Je te préviens, je veux pas une grande cérémonie. »

Une sorte de "délire" que c'était construit les deux adolescents. Ils ne cessaient d'inventer des inepties de ce genre lorsqu'ils se voyaient, cachés aux yeux de tous. C'était devenu une habitude. Un rituel. Leur relation était pour le moins bizarre, mais profonde et vraie. Ils avaient établis des lieux de rencontre, des excuses pour les parents, et tout ce qu'il fallait pour se voir sans se faire prendre. On aurait dit des Roméo et Juliette des temps modernes. A l'exception prés que ces deux là n'étaient pas encore conscient de leurs sentiments amoureux respectifs. Pas encore.

« Et trois enfants ! »
« Quatre. C'est un chiffre pair. »
Petite moue. Bref instant de réflexion.
« Dans ce cas, pourquoi pas six ! »
« Si tu insistes. Et on ira en France chaque année pour notre anniversaire de mariage. »
« Hors de question que je bouffe des grenouilles ! »

Le téléphone de Conor sonna, interrompant donc ce moment. Se doutant que c'était une amie de Conor, Esmeralda se leva et fit semblant de regarder ailleurs jusqu'à ce qu'il raccroche. Le ciel était bleu, sans nuage, et se concentrer sur quelque chose n'était, en conséquent, pas aisé. Une fois qu'il eut terminé, elle se retourna et le plongea ses yeux dans les siens - essayant ardemment de dissimuler la jalousie qui s'était emparée d'elle...

« C'était... Emily ? »
Blanc. Puis passage de main nerveux dans les cheveux.
« Non, Rebecca. »
« Rebecca ! C'est ça. Emily c'était la semaine derniére. Désolée, j'ai un peu de mal à mémoriser tous les noms de tes petites amies ! Ils sont si nombreux que je m'y perds un peu ! »
Mauvais signe, elle commençait à agiter ses mains afin d'accompagner son flux soudain de paroles.
« Esmee... c'est pas ce que tu crois. »
« Ca ne me regardes pas ! Vie ta vie, tu ne me doît rien aprés tout. »
Il y eu un soupir, puis plus rien pendant quelques secondes.
« Il vaut mieux que je rentre. »
Mais elle se stoppa. Puis se retourna, et tenta de dissimuler la peine qu'elle ressentait à cet instant précis.
« Je vais partir quelques temps avec ma mére. Inutile de m'appeler... »

Sur ces paroles, Miss Caldwell s'en alla. Conor savait qu'essayer de la retenir était vain. La peine et la colére qu'elle ressentait était injustifier. Il n'était pas à elle. Il n'était que son ami. Alors pourquoi avait elle envie de tuer cette Emily et toutes les autres filles qui avait pu être plus proche de lui qu'elle ne l'avait été. Elle refusait d'admettre l'évidence. Impossible. Une fois chez elle, elle tenta de se calmer - histoire de ne rien briser. Inutile d'envenimer la situation avec son paternel. Elle le detestait bien assez comme ça. Sa mére elle, comprendrait et l'aiderait également à comprendre ce qui la mettait dans cet état.

**


Deux semaines s'étaient écoulées, et une fois rentrer de son petit voyage, et elle n'avait même pas revu Conor. C'était probablement mieux comme ça. La derniére chose dont elle avait besoin, c'était de tomber amoureuse. Et encore moins si ce "lui" était Conor Dawson. Un aprés midi à la plage devrait l'aider à passer outre - au moins pendant quelques heures. Sa journée avait commencé avec une enième dispute avec son paternel, mais une personne nommée Dylan la heurta et de fil en aiguille, les deux jeunes filles en vinrent à parler, rire et discuter de leurs vies respectives. Son aprés midi promettait d'être agréable, jusqu'à ce que le téléphone de Mademoiselle Caldwell sonne. Attrappant alors son portable, elle décida de ne pas répondre en voyant le nom s'afficher.

« Tu ne réponds pas ? » demanda Dylan, étonnée.
« C'est Conor. »
Pause.
« Il laissera un message... »
« Il faudra bien que tu lui reparles un jour, tu ne crois pas ? »
« Je le sais bien. Mais que veux tu que je lui dises ? »
« La vérité ! Dis lui que tu l'aimes. »
Elles ne se connaissaient que depuis quelques heures, mais elles savaient presque tout de leurs vies. Elles étaient différentes, mais se comprennaient.
« Et aprés quoi ? J'annonce mon mariage avec un Dawson à mon pére ?! Non merci, je passe. »
Regardant son portable, elle vit donc qu'elle avait un message de lui. Rien de bien étonnant. Alors qu'elle s'appretait à l'effacer sans daigner l'écouter, Dylan prit la parole:
« Je t'interdis d'effacer son message ! Allez ! Ecoutes le ! »

Citation :
« Cassie, c'est Conor. Je sais que tu refuses de m'adresser la parole, mais j'ai vraiment besoin de te parler. Tu me manques. Beaucoup. Beaucoup trop. Bon, alors, à bientôt, j'espére... »

Une fois son téléphone ranger dans son sac, la jeune fille soupira et regarda Dylan - qui avait un air amusé sur le visage. Elle était absolument certaine qu'il éprouver la même chose qu'elle. Mais Esmeralda refusait d'y croire. L'aprés midi allait devoir binetôt se terminer. Et sa nouvelle amie n'étant pas d'ici, elles ne savaient aucunement quand elles allaient pouvoir se reparler et discuter de nouveau. Echangeant leurs numéros, elles se promirent cependant de se rester en contact. Une fois chez elle, une surprise attendit Miss Caldwell. Conor était planquer dans sa chambre, et l'attendait là, assis sur la chaise de son bureau. Manquant de faire un arrêt cardiaque, la jeune fille ferma rapidemment la porte et lui demanda ce qu'il fichait ici.

« Tu ne réponds même pas à mes appels ou à mes messages ! Alors je me suis dis que tu serais forcer de me répondre si je venais ici. »
« Et tu te crois malin ! Sors d'ici. Vite avant que mon pére ne monte. »
Se levant, il se mit en face d'elle, et leurs regards s'accrocha.
« Je n'irai nul part. »
« Tu es suicidaire ?! Non parce que si mon paternel se pointe, et te voit ici, tu es mort. »
« Je m'en fiche ! »
La jeune fille le repoussa en tapant sur son torse.
« Pas moi ! Sors d'ici ! Je t'en prie, Conor. »

Aucun des deux ne bougeaient. Ils se contentaient de se regarder, pendant de longues secondes. Inutile de dire qu'elle avait du mal à rester stoique face à lui et à son regard angélique. Pendant ce labs de temps, elle comprit que ne pas l'avoir vu - pendant ce qui lui avait paru une éternité, l'avait fait souffrir. Il lui avait manqué. Enormément. Plus qu'il ne le devrait. Conor s'approcha d'elle furtivement, puis, il passa ses bras autour d'elle et l'enlaça - n'essuyant aucune protestation de sa part.

« Tu m'as manqué. »
« Toi aussi. »

Plus rien n'existait en dehors de ses bras. Elle ne sentait plus rien, à part son odeur. Elle ne voulait plus rien ressentir, si ce n'était pas sa main caressant ses cheveux. Elle ne désirait plus rien toucher, si ce n'étaits son visage. C'était tout ce dont elle avait besoin. Lui. Eux. Tout simplement. Plus rien ne comptait en cet instant, si ce n'est l'amour qu'elle ressent au fond d'elle. Ca avait toujours été comme ça. Et ça le serait toujours. Alors que les hurlements de Monsieur Caldwell les ramena à la dure réalité, Cassie se retira légérement en même tant que Conor - qui prit son courage à deux mains et l'embrassa. Un long et doux baiser. Le premier d'une longue série.


Dernière édition par Esmeralda Caldwell le Sam 8 Mar - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Lun 3 Mar - 16:55

• Moment(s) de l'âge adulte:
Croyez vous qu'il est possible d'aimer une personne au point de ne plus pouvoir se passer d'elle ? Qu'il est possible qu'elle soit devenue comme une drogue. Une drogue dont vous avez besoin pour survivre dans son monde ? Croyez vous que le jour où l'on perde cette personne, on sente une partie de soit même s'en aller avec elle ? Avant, Esmeralda n'y croyait pas. Mais la vie a prit un immense plaisir à lui prouver qu'elle se trompait. Totalement. Elle l'avait perdu. Il était partit, l'avait abandonnée. Et son départ fit perdre à Esmeralda tout volonté de résister à son pére. Il y a deux ans, il lui apprit qu'il savait pour le pouvoir que possedait sa mére, et qu'il était également au courant pour le sien. Thomas ordonna à sa progéniture de lui obeir, et de s'occuper des gens qui étaient trop curieux, trop fouineurs, ou trop dangereux. Il voulait qu'elle les tue et cela sans peine. Ce qu'elle ressentait jouait en la faveur de son pére, et elle accepta. Sa mére avait beau essayer de raisonner son enfant, c'était peine perdue. En farfouillant un matin dans le bureau de Monsieur Caldwell, Esmee trouva des dossiers - des personnes qu'une organisation appelé "Le Lys Pourpre" voulait voir disparaître. Ce nom ne disait rien à la jeune femme, et elle était bien décidée à savoir ce qu'était cette organisation. Ses recherches la conduire jusqu'à la ville de Salem.

**


Son emploi au Speakerphone lui permettait de connaître des gens, d'occuper ses nuits et de passer inaperçue. Quoi que, ce dernier fait est incorrect, car il est difficile, voire inconcevable qu'une femme telle qu'elle passe inaperçu en dansant. La preuve étant qu'un soir, alors qu'elle travaillait, un homme sembla lui portait une bien grande attention. Malheureusement, la politique de la maison empêcha les deux jeunes gens d'entreprendre quoi que ce soit. Le destin (ou autre chose) les réunit cependant quelques jours aprés... Une rencontre pour le moins étrange, puisque Cassie surprit ce charmant inconnu en train de se débarasser de quelqu'un. Loin d'elle l'idée de le dénoncer, mais le pauvre chou prit peur et s'en alla. Son attirance envers elle devait être assez importante, car l'homme en question revint vers elle deux jours plus tard, l'attendant tranquillement à la sortit du Speakerphone. Une invitation à boire un verre, des discussions, des rires, des sourires. Quoi de plus normal.

« Je ne sais toujours pas ton prénom. »
« Esmeralda. »

Serait il aussi tendre, gentil et doux avec elle si elle apprennait ce qu'elle faisait réellement, ce qu'elle était aussi. Probablement pas. Voilà pourquoi il serait preferable qu'elle s'éloigne. Mais, plus facile à dire qu'à faire. Son passé ne joue pas en leur faveur, et sa situation non plus. De plus, son but premier en venant à Salem était de découvrir ce qu'était "Le Lys Pourpre " et cela reste une priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Lun 3 Mar - 19:12

OUF.
J'ai réussit à la terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 29
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Lun 3 Mar - 23:13

Bien je te valide Wink

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   Lun 3 Mar - 23:23

Merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END   

Revenir en haut Aller en bas
 
« esmeralda, c. caldwell » | melancolic fallen angel... *END
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Fallen Angel || Pégase
» Fallen Galaxy
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Becoming Heroes :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: