AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Buck Breicht | BoneCrusher

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 16:59

BONECRUSHER




» Identité :

Nom : Breicht, il s'agit là du nom de ses parents adoptifs puisque ni celui de son père, ni celui de sa mère, ne sont connus.
Prénom(s) : Trouvé près d'un magasin appelé Buckley, les employés du centre d'adoption n'ont rien trouvé de mieux que de nommer l'enfant ainsi.
Surnom(s) : Buck qui est son surnom officiel, presque son véritable prénom tant les gens sont fainéants et refusent d'utiliser leur salive pour énoncer deux syllabes. Dans le monde de son travail non officiel, il se fait appeler Bonecrusher, en rapport direct avec son pouvoir.
Âge : 29 ans
Date de naissance : La date précise est inconnue de tous, néanmoins sur ses papiers d'identité il est inscrit 28 Juillet.
Lieu de naissance : A ses onze ans, ses parents lui ont avoué qu'il était originaire de Salem, Massachussets, après lui avoir fait croire toute sa jeunesse qu'il avait toujours vécu à Ipswich, située dans même comté d'Essex.
Nationalité : Américaine
Occupation : Bien qu'il n'ait aucun diplôme ni expérience dans ce domaine, il a réussi à se faire embaucher comme employé de cuisine au White Rabbit. Les os à moëlle n'ont aucun secret pour lui...


» Capacités :

Capacité : Il est difficile de donner un nom à la capacité de Buckley car elle est quelque peu spéciale, il semblerait d’ailleurs qu’aucun scientifique ou écrivain de comics n’ait eu l’idée qu’un tel pouvoir existe puisqu’aucun nom ne la caractérise. En effet, il possède la capacité d’agir sur le système osseux de n’importe quel individu. En des termes plus simples, il peut manier à sa guise le squelette de la personne ou l’animal qu’il désire sans entrer en contact direct avec. Il peut donc, par la simple volonté de son esprit, déformer la structure d’un os jusqu’à sa fracture ou son déboîtement.

Moment de l'apparition : Au départ, il s’imaginait avoir une mauvaise position durant la nuit, ce qui l’amenait à avoir de constantes douleurs dans les bras et les jambes. C’est lors d’une visite de routine chez le médecin qu’il apprit que le phénomène était bien plus grave. Découvrant les bleues et ecchymoses sur le corps du garçon, le docteur lui prescrit des radios qui révélèrent que la plupart de ses os étaient fissurés un peu partout. Malgré cela, Buckley semblait ne pas trop se plaindre. Ses premières blessures guérirent mais les questions que se posaient l’orphelin ne faisaient que croître. Un soir, après un accès de colère contre son père, il s’enferma dans sa chambre et frappa violemment contre le mur en béton, il parvint à arrêter son geste quelques millimètres avant l’impact mais perçut un craquement dans ses phalanges. Il ne lui fallut pas longtemps pour découvrir qu’il était à l’origine de sa propre souffrance. Plutôt que d’être effrayé – quel gamin de sept ans ne prendrait pas peur en se rendant compte qu’il est capable de broyer ses propres os ? – il préféra prendre ce nouveau pouvoir comme un don du Ciel qu’il exerça sur lui, ne doutant pas qu’un jour il lui soit bénéfique et profitable.

Degré de maîtrise : Vingt ans pour apprendre à maîtriser raisonnablement ses émotions pour utiliser son pouvoir sur demande est un laps de temps suffisant. Après de nombreuses expériences sur son propre squelette et de longs séjours à l’hôpital, Buck sait désormais fracturer un os particulier chez une personne précise. Il lui suffit de voir sa victime et de se concentrer juste ce qu’il faut. Bien entendu, le degré de concentration dépend de l’os et de l’individu mais dans l’ensemble, il maîtrise plutôt bien son pouvoir. Depuis quelques années, il s’est rendu compte que s’il était capable de rompre ce que bon lui semblait, il pouvait également réparer les fractures. Néanmoins cela lui demande beaucoup de temps et de force, chose qu’il n’est pas franchement disposé à donner facilement.

Rapport à cette capacité : Lorsque la Nature vous dote d'une particularité aussi effrayante que sensationnelle, un grand nombre de réactions s'offre à vous. Pour Buck, il ne lui a pas fallu longtemps avant de se rendre compte qu'il s'agissait là d'une bénédiction. Même si au départ il préférait se torturer lui-même parce qu'il jugeait ne pas avoir la bonne place sur Terre, il a bien vite changer son fusil d'épaule en retournant sa capacité contre les autres. D'abord contre de vagues inconnus qu'il croisait dans la rue et sur lesquels il se vengeait par simple dépit. Puis il jugea inutile de s'en prendre à des innocents alors que le monde débordait d'êtres humains qui méritaient bien davantage ce sort. Buck se considère désormais comme une sorte de super-héros capable de veiller sur la veuve et sur l'orphelin, les vengeant en cas de besoin. Le seul problème réside dans le fait que la frontière entre le Bien et le Mal est si fine qu'il lui arrive très souvent de se perdre. La réalité n'est plus très nette alors qu'il joue avec les existences d'autrui.

Connaissance du Labo : Dire que sa connaissance en la matière est nulle n'est pas exagérée. Il est bien conscient que quelque chose concernant les Heroes - terme qu'il n'utilise même pas lui-même - se trame. Il a cependant obtenu quelques échos à son travail et ne demande qu'à ce que quelqu'un éclaire sa lanterne une bonne fois pour toute...


» Psychologie :

Traits de caractère : Doté d’un pouvoir jouant sur la vie et la mort d’autrui, partagé deux esprits dans un même corps, tout cela n’est pas disposé à rendre un jeune homme sain. Voilà en partie pourquoi Buckley est un personnage étrange – l’histoire d’adoption n’arrangeant en rien ses affaires. Il est normal qu’il soit un peu « mentalement perdu et dérangé ». Sauf que chez lui, tout est en excès. Son manque de confiance en lui se transforme en un éclair en paranoïa, le moindre mépris qu’il éprouve envers quelqu’un le fera entrer dans la case « ennemis numéro un » et ainsi pour tout ce qui est négatif. Le manque d’affection dont il a été victime toute son enfance compte pour beaucoup mais cela n’explique pas en totalité la personne qu’il est devenu aujourd’hui. Et n’excuse encore moins les actes atroces qu’il ne peut s’empêcher de perpétrer. En effet, depuis quelques mois, il s’est donné comme but – comme devoir serait-il bon de préciser – de « purifier » la ville de tout son rebus. Aucune volonté religieuse là-dedans, il souhaite juste jouer au justicier, comme les héros des BD qu’il aimait lire dans son enfance. On lui a donné un pouvoir, c’est bien pour s’en servir, non ?
Le hic est que toutefois, il est incapable de se concentrer sur autre chose que la soif de tuer lorsque celle-ci le prend. Elle s’empare de ses tripes et n’est assouvie que lorsque le « coupable » a rendu son dernier soupir. Il a déjà essayé de la refouler mais à chaque tentative, il sent son pouvoir prendre le large. Tout cela à cause de cette espèce de deuxième « lui » qui demeure dans sa tête à longueur de temps. Schizophrénie, c’est ainsi que les professionnels de la santé mentale appellent ce genre de symptôme. Sauf que Buck n’a jamais consulté, il ignore tout de son mal alors que, paradoxalement, il en est conscient. Le dédoublement de personnalité existe, est présent, et il n’essayera pas d’y mettre un terme puisqu’il lui apporte bien plus que ce qu’il serait sans. Cette particularité psychologique entraîne un grand nombre d’effets néfastes dont le principal est sans doute celui de provoquer des hallucinations aussi bien visuelles qu’auditives. Il est tellement persuadé que le monde est pourri que son esprit transforme une simple dispute d’amoureux en menaces de mort mises à exécution. Cela a déjà entraîné l’exécution de personnes innocentes mais qui, aux yeux de Buck, avaient fait du mal.

En dehors de toute cette histoire « Hero » qui ne s’ignore pas totalement, Buckley demeure un être humain avec ses bons et mauvais côtés. Entre autres, il est bon de mentionner qu’il n’y a pas plus fidèle que lui… en amitié. Lorsqu’il confie une part de sa vie à quelqu’un, c’est pour longtemps. Il est très protecteur envers la gente féminine et les plus jeunes que lui. Tel un loup fou, il reste méfiant avec les hommes plus âgés qu’il perçoit comme des rivaux plus que comme des amis potentiels. Il est d’un naturel solitaire et s’ouvre peu. Par contre, pour parvenir à ses fins – souvent au jeu de la séduction – il peut monter un bobard monstre juste histoire d’avoir une fille dans son lit. L’amour semble être un terme inconnu au dictionnaire Breichtien, et il s’en passe bien. Les attaches ne sont pas faites pour lui, au contraire, elles l’effrayent. Comment rester trop de temps avec la même personne sans oser lui dire qui vous êtes au plus profond de vous ? Il est capable des pires mensonges, mais il n’est pas un spécialiste de la dissimulation. Voilà pourquoi il a toujours préféré fuir lorsque son cœur faisait des siennes – ce qui n’est arrivé qu’une seule fois au jour d’aujourd’hui. Toutefois, pour ce qui est des histoires d’un soir, il est un fervent adepte. Il est tellement plus facile de se réveiller aux côtés d’une charmante demoiselle pour bien commencer la journée.



Manies : - Il aime faire craquer ses doigts sans les faire entrer en contact l'un avec l'autre - par la force de son esprit, donc.
- Il se lave les mains une centaine de fois par jour. Au moindre changement d'activité ou de lieu, il faut qu'il passe par les sanitaires. Le vice est poussé tellement loin qu'il a toujours dans sa voiture un paquet de lingettes nettoyantes.
- Une journée sans musique lui est invivable, il se balade donc toujours avec son lecteur MP4 sur lui. Chez lui, sa chaîne est constamment allumée et il est chose courant que de voir ses voisins toquer chez lui pour lui demander de baisser le son. Ce qu'il ne fait jamais, en grand rebelle qu'il est.



» Autres :

Buck et Buck II

Dans la vie, il existe des difficultés qui vous font grandir, qui forment la personne que vous êtes. Il ne faut toutefois pas oublier que c’est dans l’œuf – ou plutôt la cellule-œuf – que tout commence. Et c’est un euphémisme que de dire que le début de l’existence de Buckley est loin de tenir du compte de fées. La génétique a voulu que lors de la fécondation résulte deux œufs qui, à terme, formeraient des jumeaux. Ce qui ne fut pas exactement le cas puisqu’au bout de plusieurs semaines, une anomalie fit muter l’un des embryons de telle sorte qu’il fusionna avec l’autre. Cela aurait pu entraîner la mort des deux, toutefois ils semblaient vouloir vivre à tout prix et au lieu de développer une anomalie chromosomique menant à une déficience mentale ou à des soucis de développement de l’organisme, il engendra chez le survivant une capacité spéciale qui se révéla durant l’enfance. N’en a pas résulté que cette particularité, en effet, l’embryon n’étant pas arrivé à terme à décider de ne pas rester silencieux et s’est développé de telle façon qu’il agit comme une voix dans l’esprit de Buck. Cela peut sembler étrange et inconcevable, pourtant c’est le cas. Il semblerait qu’il agisse sans exister. Bien entendu, le jeune homme n’ose en parler à personne de peur qu’on le prenne pour un fou – qu’il est sans doute – mais également effrayé à l’idée qu’on trouve le moyen de le faire partir. Car même s’il le fait souffrir et le rend parano, il n’est pas sans ignorer que Buck II est à l’origine de son pouvoir. Et de ça, il ne se déferait pour rien au monde.

En vrac

- Il aime le gros rock bien lourd, surtout les groupes qui ont déjà fait leurs preuves. Ainsi chez lui ou dans sa voiture, il n'est pas rare d'entendre du System of a Down, Marilyn Manson, Slipknot, AC/DC, Led Zeppelin, Korn et encore bien d'autres.
- Fin cinéphile, il adore les salles obscures mais n'a pu se forger une culture cinématographique que tardive, faute de moyens financiers dans sa jeunesse. Il fait toutefois de son mieux pour rattraper son retard grâce à un abonnement au vidéo-club du coin.
- Son grand plaisir est de changer de coupe de cheveux comme de chemise. Il est passé par tout, de la presque boule à zéro à l'iroquoise... le tout étant plus ou moins réussi. Difficile à croire mais naturellement, ses cheveux sont bruns, quasiment noirs.
- Il est allergique au sport. Pas médicalement parlant, il l'a juste décidé. Ainsi, tout au long de son parcours scolaire, l'enseignement physique a toujours posait problème. Il est aussi endurant qu'un hippopotame courant le marathon de New-York, autrement dit pas le moins du monde. Tout du moins, cela dépend du sport.
- Enfant, il a toujours voulu avoir un chien. Malheureusement, l'une de ses soeurs étant allergique, il a du se contenter d'un hamster - mort prématurément des suites d'une expérience (combien de feuilles de format A4 un rongeur peut-il manger avant que son appétit soit coupé ?) qui a mal tournée. Depuis son emménagement à Salem, il a adopté un Golden Retriever qu'il a astucieusement nommé Noodle. Il y tient énormément, il est à la fois son confident et meilleur ami. Pratique puisqu'il ne lui répond jamais, ne répète rien et n'exprime jamais l'ennui que lui cause son maître.
- Il possède un déhanché sensationnel. Néanmoins cette particularité est bien gardée, peu de personnes peuvent se vanter d'en avoir été témoin. Pour le surprendre, il suffit pourtant de mettre un morceau de twist ou du disco.
- Aussi étrange que cela puisse paraître venant de lui, Buck a pris quelques cours de salsa. Suffisamment en tout cas pour savoir tenir une danse complète et pour faire chavirer sa partenaire de danse.
- Il possède un vieux 4x4 Ford de 1989 dont la carrosserie est cabossée un peu partout. La principale caractéristique du véhicule étant que le frein à main ne fonctionne plus. Pour se garer, il est donc contraint de poster son véhicule contre un mur ou un poteau sous peine de le voir dévaler le parking entier. Investir dans une visite chez le garagiste ? Trop cher.


Avatar : Eric Szmanda

Fille ou garçon : Girl (who wanna have fuUun Arrow )
Comment avez-vous connu le forum ? Toujours :
Commentaires : J'avais dit "pas de double-compte"... mais tout le monde sait que je n'ai pas de volonté ...


Dernière édition par Buckley Breicht le Sam 8 Mar - 17:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 29
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 17:24


_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 17:27

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owen Scott

avatar

Nombre de messages : 153
Age : 27
Occupation : Tueur pour le Lys Pourpre
Love : She blew my mind but ... What's that exactly ?
Fears : Acrophobe et Apiphobe
Date d'inscription : 26/02/2008

Genetic Code
Ability: //
Side:
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 17:37

Re-Bienvenue
C'est fou comme on se doute pas de qui ça peut bien être
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kharlampia Johansen
• You see all my light and you love my dark
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 29
Occupation : Fouiner pour le Lys Pourpre
Love : It's a joke ?
Fears : Herself
Date d'inscription : 22/02/2008

Genetic Code
Ability: Télékinésie
Side: Hers
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 17:53

T'aurais du mettre celui avec le toutou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 18:11

O ~> Merci Mrs.Judd


K ~> Il est tout mignon dessus mais il ne correspond pas trop à ce que je vais faire de Buck Laughing

Au fait, si les admins (ô chères admins) pouvaient jeter un coup d'oeil par ici pour me dire si le pouvoir convient avant que je n'aille plus loin *flemme de faire un topic dans Questions*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Fitzgerald
Admin | Delicious Cherry Bomb
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 32
Love : Just a little something for someone...
Fears : No water left !
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Hydrophose
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 18:40

Corpsinette

Et c'est quoi le point faible là dedans ? scratch Car en fait selon la description c'est assez puissant quand même

_________________

cheap_alcohol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 29
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 20:38

Aaaaaaaaah c'est goooooooooore !

Ouais je veux un point faible
Genre, avoir en contact visuel la personne c'est pas mal, et être assez proche aussi

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Kharlampia Johansen
• You see all my light and you love my dark
avatar

Nombre de messages : 261
Age : 29
Occupation : Fouiner pour le Lys Pourpre
Love : It's a joke ?
Fears : Herself
Date d'inscription : 22/02/2008

Genetic Code
Ability: Télékinésie
Side: Hers
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 21:38

J'espère que tu vas faire un vilain, je le veux en contact
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Graham
Strange Girl • And in her eyes you see nothing
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 28
Occupation : Student in Genetic.
Love : I get a taste of blood in my mouth when you're near.
Fears : Overnight.
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Not any.
Side: Both.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 21:50

Re- Bienvenue
Moi aussi je veux un lien avec lui pour Howie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miimuse.livejournal.com/
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 22:16

Mallory Fitzgerald a écrit:
Aaaaaaaaah c'est goooooooooore !

Ouais je veux un point faible
Genre, avoir en contact visuel la personne c'est pas mal, et être assez proche aussi

Ouais, je sais

Le contact visuel est bien entendu la moindre des choses, je suis d'accord. J'ai oublié de l'expliciter mais c'est sous-entendu (je le marquerai bien après ma douche Arrow )

Ni vilain, ni gentil, mais j'accepte les liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynne Jill Gilmore
• Gravity Is Working Against Me
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 27
Love : Someone who makes me feel another way
Fears : Darkness
Date d'inscription : 28/02/2008

Genetic Code
Ability: Télékinésie
Side: I'm not so bad in fact. But sometimes I can be another person
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 22:27

HAAAAAN ! ERIC

Re-Bienvenue

J'aimerai bien un lien moi aussi Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bailey S. Butler
׀׀٠٭ Can I recall Can I prevent ?
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 32
Occupation : Tueuse à gages pour le Lys Pourpre
Love : No one!! Why love somebody who will die anyway
Fears : Leave us helpless. The chains are locked and tied across the door
Date d'inscription : 23/02/2008

Genetic Code
Ability: Décharge d'énergie
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:00

Interessant comme choix de pouvoir!!

re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Fisher

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side:
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:02

Mouahh Eric

Arriver trop tard, sans doute trop de lien féminin xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:07

Il est à Esmee

Laughing

Welcome, ma sweetie que j'aime.


Dernière édition par Esmeralda Caldwell le Lun 3 Mar - 13:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:12

MoB ~> Merci, je cherchais quelque chose d'original

Lynne & Eléonore ~> N'écoutez pas la petite Caldwell - -, j'accepte les liens de tout le monde (à partir du moment où vous avez des idées)

N'empêche j'ignorais qu'Eric faisait cet effet à tant de monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:15

Comment ça, écoutez pas la petite Caldwell !
Si, Si. Ecoutez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Fisher

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side:
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:21

Le petit jeunot de l'équipe des Experts fait un peu plus qu'un simple effet .

Pour le lien, je te mpote, j'ai de la chance, j'ai une idée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:24

Y a que moi qui t'écoute, Darling

Eléonore ~> Youhou, profitons alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda Caldwell
[ ♥ ] Melancolic Fallen Angel
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 26
Occupation : That's not off your business.
Love : Is that a trick question ?
Fears : BACK OFF !
Date d'inscription : 29/02/2008

Genetic Code
Ability: Psychokinésie.
Side: Always mine.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:30

Mouais, j'espére bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bailey S. Butler
׀׀٠٭ Can I recall Can I prevent ?
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 32
Occupation : Tueuse à gages pour le Lys Pourpre
Love : No one!! Why love somebody who will die anyway
Fears : Leave us helpless. The chains are locked and tied across the door
Date d'inscription : 23/02/2008

Genetic Code
Ability: Décharge d'énergie
Side: MAFIA
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Sam 1 Mar - 23:32

Buckley Breicht a écrit:
MoB ~> Merci, je cherchais quelque chose d'original

Lynne & Eléonore ~> N'écoutez pas la petite Caldwell - -, j'accepte les liens de tout le monde (à partir du moment où vous avez des idées)

N'empêche j'ignorais qu'Eric faisait cet effet à tant de monde

Nah mais c,est super!! En plus c'est gore à souhait!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynne Jill Gilmore
• Gravity Is Working Against Me
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 27
Love : Someone who makes me feel another way
Fears : Darkness
Date d'inscription : 28/02/2008

Genetic Code
Ability: Télékinésie
Side: I'm not so bad in fact. But sometimes I can be another person
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Dim 2 Mar - 0:37

Buckley Breicht a écrit:
Lynne & Eléonore ~> N'écoutez pas la petite Caldwell - -, j'accepte les liens de tout le monde (à partir du moment où vous avez des idées)

N'empêche j'ignorais qu'Eric faisait cet effet à tant de monde


Ah, si tu savais à quel point Eric est Arrow

J'ai peut-être bien une petite idée alors je te Mpotte pour voir ça avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryn Chasen
• You burn if you approach
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 29
Occupation : Agent de police.
Love : Nobody has to love me and I have to love nobody. That's my creed.
Fears : I'M NOT A MONSTER okay ?
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Pyrokinésie.
Side: Good.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Dim 2 Mar - 2:52

C'est la folie des doubles comptes dis donc Laughing
Bienvenue ma Corpsiie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny Moore

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 26
Date d'inscription : 28/02/2008

Genetic Code
Ability:
Side:
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Dim 2 Mar - 15:39

YEAH Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buckley Breicht

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 01/03/2008

Genetic Code
Ability: Good bones...
Side: Neither Heaven Nor Hell
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   Dim 2 Mar - 20:03

» Biographie :

Patrimoine génétique :

« Plutôt que de procréer nous même, adoptons, adoptons, adoptons. » Telle était la devise des Breicht – Joshua et Mickaëlla de leurs prénoms respectifs. Tous deux étaient en parfaite santé « copuleusement parlant » mais ils préféraient offrir un foyer aux orphelins qui n’avaient pas la chance d’avoir des parents décents. Etat d’esprit louable, tout le monde autour d’eux s’accordait là-dessus. Ce qui ne faisait pourtant pas l’unanimité au sein de leur troupe de cinq enfants dont Buckley était le deuxième plus âgé. Place ô combien ennuyeuse car il fut bien vite mis de côté au profit des plus jeunes sans avoir les avantages de l’aîné. En gros, il aurait sans doute préféré demeurer devant la vitrine du magasin devant lequel on l’avait trouvé alors qu’il n’avait que quelques mois. En effet, le garçon a été abandonné par ses parents biologiques et malgré quelques tentatives pour les retrouver, ses recherches furent vaines. Petit, il aimait s’imaginer qu’ils étaient un couple de super-héros n’ayant pas le temps de s’occuper d’un rejeton et qui avait décidé de le laisser aux bons soins de Dame Nature. Un Superman, en quelques sortes. C’est sans doute ces rêveries qui le menèrent à ce qu’il est désormais. Que faire de mieux lorsqu’on se retrouve enfermé dans sa chambre après s’être pris trois paires de claques à cause d’un petit frère ou d’une petite sœur qui vous avait ennuyé ? Buck n’a jamais réellement aimé ses parents adoptifs, dès le départ, il se doutait qu’il n’avait aucun chromosome en commun avec eux. Remarque, il n’aurait jamais imaginé non plus avoir autant de problèmes avec ces-dits chromosomes…

Moment(s) de l'enfance :

Les doigts serrés autour de la lanière de son sac à dos, Buckley ralentit l’allure en arrivant au coin de sa rue. Il n’avait pas envie de rentrer, pas maintenant. Il avait parcouru la distance séparant l’école de son domicile en un temps record – normal puisque s’il traînait trop, il était certain de se faire attraper par ses petits camarades de classe qui ne trouvaient meilleur amusement que de le brimer quant à sa condition d’orphelin – mais maintenant qu’il était si près de sa destination finale, il hésitait. Il pouvait déjà imaginer sa mère l’attendre sur le pas de la porte, les mains sur les hanches et le regard méprisant. Oui, il sentait déjà la raclée qu’il allait se prendre, la déculottée face au reste de ses frères et sœurs – ni de sang, ni de cœur.

« Te voilà seulement ? Où est-ce que tu as encore traîné ? »

Tom, l’aîné des adoptés Breicht – donc celui qui précédait juste Buck – ricana en le regardant baisser les yeux alors que la maison se dessinait juste devant eux. Le garçon ne répondit rien, il ne lui accorda pas la moindre attention. Un regain de courage lui avait autorisé une légère accélération dont il profita pour rejoindre le porche. Comme il s’y attendait, Madame Breicht était juste derrière la porte, exactement dans la même position qu’il avait préméditée. Elle ne lui décrocha pas un seul mot lorsqu’il entra, les cheveux collés sur son visage moite de sueur. Elle attrapa juste son sac troué sur le dessus sans attendre qu’il ne le lâche. Il ne fallut pas longtemps à Buckley pour comprendre que son père l’attendait dans le salon – installé dans son fauteuil préféré – près à lui faire comprendre qu’il était la honte de cette famille composée. Si le kilomètre et demi séparant son école de chez lui avait paru interminable, il n’en était rien en comparaison du chemin qu’il lui fallut parcourir pour parvenir jusque dans la salle de séjour. Le garçonnet se compara un instant à l’un de ses chiens abandonnés que l’on conduisait à l’euthanasie. Sa peur était sa laisse, son courage la main qui tirait dessus.

« Rappelle-moi qui tu étais avant qu’on décide de t’adopter ? »

Un petit chiot abandonné ?

« Personne. Personne n’avait voulu de toi. Nous avons fait des efforts pour t’accueillir dans notre maison, te donner notre amour… »

Mon œil…

« Et malgré tout cela, tu continues à n’en faire qu’à ta tête. Si encore tu étais vraiment stupide, je t’aurais pardonné mais non, tu es juste fainéant. Un petit crétin incapable de se concentrer, de faire des efforts pour réussir dans la vie. Alors je te pose la question : qu’est-ce qu’on va faire de toi ? »

Buckley ne répondit pas dans l’immédiat. Le temps nécessaire à l’assimilation de cette réprimande par son cerveau prit du temps, plus encore, ce fut la réflexion pour savoir quoi dire qui se fit attendre.

« Je redouble juste une classe… C’est justement pour mieux réussir plus tard… »

« C’est ce que tes professeurs te font croire. En réalité, ils pensent que tu es un raté. Je leur donne raison. Car personne, chez moi, ne redouble. Moi, ta mère, ton grand frère, tes autres frères et sœurs… Personne, tu entends. »

Buck serra les dents, la gorge sèche. Comment un père – adoptif de surcroît – pouvait-il balancer autant d’horreurs au visage d’un enfant d’à peine dix ans ? Sans se démonter, le garçon ne baissa pas le regard face aux traits accusateurs de Breicht senior.

« Alors laisse-moi être personne… »

Tournant les talons, il se rua dans sa chambre afin d’éviter toute manifestation physique de la colère paternelle. Là, il s’enferma grâce à une chaise postée juste sous la cliche et se laissa rageusement tomber sur son lit. Aucune larme ne coula malgré le poids qui étreignait son cœur. Il ignorait à qui il en voulait le plus. A son père de le traiter comme un simple animal de compagnie dont l’éducation laissait à désirer. Ou bien à lui de ne pas avoir fait d’efforts pour améliorer ses résultats scolaires. En même temps, ses camarades de classe lui avaient bien fait comprendre que s’il passait en classe supérieure, son malheur continuerait de plus bel, en plus douloureux encore. Il s’était retrouvé dans une impasse et avait préféré décevoir sa famille.

« Je les déteste tous ! » s’insurgea-t-il en s’asseyant au bord de son lit. Le garçon posa ses bras sur ses genoux et les fixa un long moment. Il lui restait toujours ça. Sa capacité, son don. Il ferma les yeux et canalisa toute sa haine ainsi que son mépris de la race humaine dans sa main gauche. Il ne les rouvrit qu’en entendant un craquement sonore bientôt suivi d’une vive douleur dans son annulaire. Il grimaça puis porta son drap jusqu’entre ses dents pour éviter d’hurler et d’alerter le reste de la maison. Il clôt une nouvelle fois ses yeux. Second craquement. Son pouce se tordit dans une position peu cathodique et son drap couva le cri de douleur qui en résultat. Les larmes lui montaient aux yeux tant la souffrance était insupportable mais il continua. A chaque os fracassait, son cœur et sa peine s’allégeaient. A défaut de se sentir bien, il se soulageait dans sa souffrance physique.

Oui, son don avait du bon.



Moment(s) de l'adolescence :

« T’as intérêt à être rentré pour dix-neuf heure. A la moindre minute de retard, je partage ta part avec les autres ! »

« Cool, ça leur fera deux petits pois chacun en plus, ils vont être heureux. »

Buckley ferma la porte sur les cris méprisants de sa « mère » qui n’aimait pas voir ses enfants traîner n’importe où en ville. Il aurait donc fallu qu’elle les abandonne à son tour passés l’âge de quinze ans car tous réclamaient déjà leur indépendance. Avec trois autre gosses plus jeunes, un autre déjà parti de la maison, Buck ne supportait plus l’ambiance du domicile dit « familial » - mais qui selon lui tenait davantage du pénitencier – et faisait de son mieux pour l’esquiver au moins dix heures par jour, cours inclus. Il était à deux doigts de faire exploser la maisonnée entière tant le supplice était immense, heureusement pour lui il était tombé sur une jeune fille de son lycée qui, apparemment, le trouvait à son goût. Fait rarissime puisqu’il était loin de faire partie de l’élite.

Il mettait à sac l’autorité parentale pour, justement, retrouver cette demoiselle qui, à défaut de lui avoir ouvert complètement son cœur, lui avait au moins ouvert son lit. Car oui, à seize ans, monsieur Breicht connaissait déjà – ou enfin, c’est selon – les plaisirs charnels. Il ignorait encore par quelle malice il était parvenu à pareil résultat, mais les questionnements à ce sujet avait disparu au moment même où les lèvres de Katie avaient effleuré les siennes. Car quoi de mieux que ce doux contact pour faire disparaître le moindre des soucis ? Pour Buckley, rien au monde n’avait jamais été comparable à cette sensation, raison pour laquelle il en redemandait chaque jour que Dieu faisait. Etrangement, sa petite amie ne semblait pas l’entendre de cette oreille car leurs rendez-vous avaient toujours lieu au même horaire – entre dix-sept heure trente et dix-huit heure quinze – en semaine et toujours au même endroit – un square perdu à l’autre bout de la ville -, Buck n’ayant le droit que très rare de se rendre chez elle. Pourtant aujourd’hui, pour s’empêcher d’éclater et pour lui faire une surprise, il décida de se rendre chez elle sans prévenir.

Debout devant la porte d’entrée, il inspira un grand coup, plaqua un sourire tendu sur ses lèvres et frappa trois coups. Une minute passa avant qu’il ne retente sa chance, avec succès cette fois puisque l’embrasure laissa bientôt apparaître une haute silhouette imposante. Définitivement pas Katie.


« Qu’est-ce que tu veux ? Des calendriers, des chocolats ? Garde ta salive, je ne suis pas intéressé… »

L’homme referma la porte mais Buck la bloqua avec son pied, ce qui s’avéra être une mauvaise idée à en juger le regard glacial qu’il reçut en échange. L’adolescent chercha à se faire pardonner avec un sourire timide.

« Je ne vends rien, promis. Je suis juste venu voir Katie. »

« De la part de… ? »

« Buck…ley. Buckley, son ami. » Son sourire s’étira davantage. Il était fier de ne pas avoir employé le terme « petit ami » puisqu’il était au courant de la susceptibilité de certains parents à ce sujet. Principalement dans le sens père/fille. Il n’avait pas envie de le faire enrager alors que les présentations officielles n’avaient pas encore été faites.

« Katie ! Quelqu’un pour toi ! »

L’homme tourna les talons et Buckley s’imagina que c’était là une invitation suffisante pour entrer à son tour. La porte qui se referma sur son nez lui fit comprendre le contraire. Il entendit des bruits de pas puis de discussion avant que la jeune fille ne fasse enfin son apparition. Le visage de Buck s’éclaira et il s’avança pour lui faire la bise mais Katie se recula pour l’esquiver. Son regard était lointain et perdu, elle semblait se poser mille et une questions.

« Mais qu’est-ce que tu fous là ? » demanda-t-elle abruptement.

« J’étais dans le coin et tu me manquais… »

Breicht ne comprenait pas vraiment pourquoi elle paraissait si ennuyée de le voir. Hého, n’étaient-ils pas censés sortir ensemble ? Et les couples étaient en principe contents de se retrouver.

« T’aurais pu prévenir ou je sais pas… téléphoner au moins. Je suis pas dispo là. »

« Pourtant tu es là, ton père aussi et apparemment il est… »

« Puisque je te dis que… » l’interrompit Katie en secouant la tête. « Merde… »

« Salut ! »

Buckley se retourna sur le jeune homme d’approximativement un mètre quatre-vingt dix qui venait de débarquer, tout sourire. Ce dernier s’interposa entre les deux protagonistes et déposa un baiser bruyant sur les lèvres de Katie. Buck sentit son sang ne faire qu’un tour et lui tapota sur l’épaule, se moquant bien de la différence de taille – l’atout qu’il avait dans sa manche lui conférait un certain sentiment de supériorité.

« Je peux savoir ce que tu fais ? » cracha-t-il en se positionnant juste à côté de l’adolescente.

« Je dis bonjour à ma copine. Pourquoi, ça te pose un problème ? »

Breicht tourna la tête en direction de Katie qui était désormais aussi pâle qu’un ciel enneigé. Elle se mordillait la lèvre inférieure avec énergie tant la situation lui échappait.

« Explication ? Je peux savoir pourquoi un abruti géant dit être ton petit ami alors que jusqu’à présent je pensais que c’était moi ? »

« Hein ? »

Le visage de Katie s’étira en une grimace gênée. Elle ne parvint néanmoins pas à articuler le moindre mot, elle se contentait de fixer ses chaussures toutes neuves.

« Tu me trompes avec ce couillon ? »

« Pas exactement… » finit-elle enfin par lâcher. Elle plongea son regard dans le sien et se passa une main dans la nuque. « En fait, c’est lui que je trompe avec toi depuis deux mois… »

« Hein ? » répéta le géant alors que Buckley se mettait à pouffer nerveusement. Il ignorait comment réagir face à cette situation aussi ridicule que… flatteuse. Une jeune et jolie fille l’avait choisi lui, espèce de pseudo-intello adepte de la plus mauvaise table à la cafétéria, alors qu’elle avait déjà à son bras un sportif aussi populaire que bête. Il secoua la tête avec un sourire avant de tourner les talons et de s’éloigner le plus rapidement possible de toute cette mascarade. L'unique chose résultant de cet entretien pour le moins particulier étant qu'elle l'avait choisi lui. Comme quoi il avait peut-être bien plus à offrir que la majorité voulait bien le croire.


Dernière édition par Buckley Breicht le Mer 12 Mar - 20:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Buck Breicht | BoneCrusher   

Revenir en haut Aller en bas
 
Buck Breicht | BoneCrusher
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le compte de Buck
» Mig Ork 2
» La ville des rebuts
» L'âge de Glace 2 et 3
» Les Gobizes de Tonton Buck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Becoming Heroes :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: