AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Drake Cavendish | Smart Guy

Aller en bas 
AuteurMessage
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Drake Cavendish | Smart Guy   Lun 18 Fév - 23:47


  • dearlydevoted & xxmusic_rock


    "All these dreams took me so far"


    free music


    » Identité :

    Nom : Cavendish. Ne vous fiez pas à sa consonance nordique, ce nom est tout ce qu’il y a de plus américain.
    Prénom(s) : Connor Drake Jason
    Surnom(s) : Même si officiellement son prénom est Connor, Drake se fait appelé par son second prénom depuis l’âge de 15 ans. On peut parler de surnom, même si peu de gens connaissent son véritable nom, et encore moins l’utilise.
    Âge : Drake est aujourd’hui âgé de 24 ans
    Date de naissance : Le 17 Octobre, un maussade journée d’automne sans aucun autre évènement particulier que la naissance du cadet des Cavendish
    Lieu de naissance : Ce fut dans la capitale du Massachussetts que naquit Drake, dans la belle ville de Boston.
    Nationalité : Américaine
    Occupation : Difficile de définir ce que fait Drake de sa vie … Ayant quitté le lycée à 16 ans en rébellion contre l’autorité familiale, il n’a jamais exercé de réel métier, se contentant de petits boulots occasionnels et autres systèmes D pour subsister. Cependant, depuis presque deux ans, le jeune homme est en quelque sort un cambrioleur/escroc en compagnie de Mallory Fitzgerald. Passant leur temps sur les routes à voler bijouteries ou banques, ils vont et viennent sans être considérés comme des criminels, plutôt des arnaqueurs doués.


    » Capacités :

    Capacité :
    Drake est doté d’un force décuplée, c’est dire qu’il peut à son gré devenir plus ou moins puissant et moduler cette capacité à sa guise selon la manière dont il compte l’utiliser. En gros, il peut être capable de soulever une voiture quand il l’a décidé mais peut stopper cela à tout moment pour redevenir quelqu’un doté d’une force normale. Mais cette description représente la théorie, puisque Drake n’en est pas rendu à ce niveau là.
    Cette force lui permet de faire toute sorte de choses sans avoir besoin de forcer et par conséquente de se fatiguer: porter un sac de vingt kilos ne lui poserait pas plus de problèmes qu’un sac en toile, ce qui lui évite de se fatiguer inutilement. De même, les bagarres ne lui font plus vraiment peur, puisque même s’il peut se prendre un coup, il peut maintenant éjecter son adversaire sans difficulté et se protéger aussi efficacement que s’il avait eu un mur de pierre en face de lui.
    Cela dit, Drake n’ai pas invincible malgré tout, et se blesse aussi facilement qu’un autre: une chute peut lui être fatale alors qu’il arrivera à détruire un mur. Cette capacité est ce qui lui permet d’agir, mais ne lui offre aucune protection supplémentaire: il ne se régénère pas, et son corps n’est en rien exceptionnel de ce côté-là, si bien qu’il doit sans cesse se rappeler qu’il peut tout de même se blesser.



    Moment de l'apparition :
    En fait, cela fait peu de temps que la capacité de Drake est apparue, mais encore moins de temps qu’il s’en ait rendu compte. Cela date d’environ un ans et demi, mais au début Drake ne soupçonnait pas que ce soit hors norme, mais simplement un excès d’énergie ou même l’adrénaline de certains moments. La première fois où, vraiment, il trouva que ce qu’il avait fait avait des conséquences plus importantes que prévus fut lorsque, alors qu’il était dans un bar de Boston, il réduit en miettes un tabouret juste en abattant son poing dessus lors d‘une partie de poker, devant le point de mire de la salle. Il lui arrivait aussi de briser la poignet d’une porte sans s’en rendre compte quand il était énervé, certaines petites frappes de Boston s souviennent même d’avoir vu quelques personnes voler à travers un bar pour lui avoir chercher des ennuis. Mais jamais Drake ne pensa à autre chose qu’une condition physique qui, quand la situation l’exigeait, se révélait meilleure que prévue. Il lui fallut un mois, peut être deux avant de se rendre vraiment compte que quelque chose était anormal chez lui: il cassa la moitié des côtes d’un gars simplement en le poussant contre un mur, sans forcer. Avouer que ce n’est pas normal! Cela aurait pu être un incident isolé, mais plusieurs autres arrivèrent, et plus aucun doute n’était possible de ce côté-là: il avait quelque chose de plus.

    Degré de maîtrise :
    Etant encore récente, la capacité de Drake est encore loin d’être maitrisée à la perfection, surtout au niveau de l’intensité de sa force. Il arrive maintenant à contrôler le moment où il s’en servira, sans se limiter à une forte émotion telle que la colère ou la peur. Si bien qu’il décide quand il sera plus puissant qu’un autre mortel, et quand il reste dans la norme. De ce côté-là, il n’a guère de soucis, même s’il lui arrive encore de briser des verres ou d’autres objets quand il ne fait attention. Mais ces incidents sont de moins en moins courants, Mallory peut en témoigner.
    Cependant, c’est au niveau de l’intensité que le bât blesse dans le cas de Drake: il ne maitrise presque rien de ce côté-là. D’accord, il verra toujours sa force décuplée quand il le voudra, mais des fois la différence sera infime, lui permettant juste de tordre un bout de métal de 2 centimètres de large au lieu de 1.9 en temps normal. Dans ces moments, il n’y a rien d’autre à faire qu’attendre, mais la durée est aléatoire, allant de 2 minutes à plusieurs heures pendant lesquelles il n’a rien de plus qu’un autre homme. D’autres fois c’est le contraire qui arrive: il briserait une porte blindée en tentant de forcer la serrure avec une épingle, mais jamais il n’arriverait à obtenir cette puissance de façon délibéré: c’est toujours involontairement. Cela dit, il est rare qu’il devienne un véritable surhomme: en général, il est deux voir trois fois plus puissant que la normale, et encore. Ne le prenez donc pas pour superman, du moins pas encore. En somme, Drake arrive à décider quand sa force se décuplera, mais jusqu’à quel point, c’est là que c’est plus incertain.


    Rapport à cette capacité :
    Soyons honnête, quand il s’est rendu compte de ce qu’il était capable de faire, Drake fut d’abord effrayé mais s’est assez vite rendu compte de l’avantage qu’il pouvait tirer de cela. Effrayé, parce qu’apprendre que l’on est devenu presque semblable aux héros des comics de son enfance est quelque chose difficile à accepter. D’ailleurs, il a cru quelques temps être devenu un ‘phénomène’, quelqu’un d’anormal et refusait montrer cette force qui se faisait toujours plus puissante, faisant comme si elle n’existait pas. Comme si la refouler au fond de lu allait la faire disparaitre. A ce moment là, il aurait tout donné pour s’en débarrasser, redevenir le bourgeois déchu qu’il était et ne plus attirer de suspicions…
    La situation changea lorsqu’il comprit que Mallory aussi était dotée d’une capacité hors du commun: même si pour elle c’était différent, il n’en résultait pas moins qu’ils ont tous les deux reçus un don qui sortait de l’ordinaire, voir de normale. A partir de ce moment là, Drake choisit de ne plus considérer cela comme un fardeau, une punition avec laquelle il devait vivre mais au contraire l’accepter et même l’utiliser. Mais ne croyez pas qu’il allait passé de son statut de bad boy au justicier au grand cœur ayant pour seul ambition désintéressée de sauver le monde. Encore maintenant, il évite de se faire remarquer mais considère cette force comme faisant intégralement partie de lui, et a choisit de l’utiliser plus pour lui-même que pour les autres. Parfois, il aimerait redevenir normal et pouvoir passer un journée sans qu’il ne cause rien par l’intermédiaire de sa capacité et tout envoyer au diable, mais sachant que ce n’était pas possibilité envisageable, Drake s’en accommode bien maintenant. L’utilisation qu’il en fait est presque toujours liée aux cambriolages et escroqueries qu’il réalise avec Mallory, sans toutefois basculer dans le monde du crime: Drake s’interdit de blesser les autres délibérément, se servant de sa force contre les objets, serrures, fenêtres etc.



    Connaissance du Labo :
    La famille Cavendish est une famille influente, entretenant des liens avec de nombreuses familles de la haute société bostonienne, ainsi qu’à Salem. Par conséquent, peu de choses à Boston ou Salem leur échappent grâce à leur réseau de la relations et de toutes sortes d’informateurs. Le Labo n’en fait pas partie. Cependant, même s’il est un des fils Cavendish, Drake ne sait que peu de choses à ce sujet, quelques bribes d’informations récoltées ce et là qui, pour finir, ne mène pas à grand-chose. Il est vrai qu’ayant quitté le domicile familiale à 16 ans et n’était pas venu beaucoup à Salem depuis, il ne peut pas y connaitre grand-chose. Tout ce qu’il sait, c’est que dans le quartier Est de la ville se trouve un Labo qui travaille sur des êtres humains. Il n’a par contre aucune idée ce qui s’y passe réellement, des travaux sur la mutation de l’espèce qui y sont pratiqués. Il ne sait pas non plus que des gens comme y sont internés…
    C’est pour cela que Drake n’a pas vraiment d’avis quand à cela, puisque que cela ne le concerne pas vraiment, et qu’il ne sait pas ce qui s’y passe. Cela dit, s’il venait à apprendre qu’effectivement, des expériences y sont réalisées, et qu’il pourrait très bien se retrouver à leur place, sa position pourrait bien changer, et le faire devenir un opposant du gouvernement. Mais de là à la mafia qu’il cherche à quitter depuis toujours, il n’y a qu’un pas …



    Avatar : Chace Crawford I love you

    Fille ou garçon : Fille jusqu’au bout des ongles
    Comment avez-vous connu le forum ? Birdie I love you
    Commentaires : A part que le contexte est encore une fois vraiment original et que vous avez fait un boulot génial ? Hum, j’aime Salem <3


Dernière édition par Drake Cavendish le Jeu 21 Fév - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mar 19 Fév - 14:00

Note à moi-même : installer les smileys de toute urgence.



_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mar 19 Fév - 18:24


  • 3LIF & ALPACA4EVA & XXMUSIC_ROCK

    free music




    " I'm gonna drive until I breakdown"


    » Psychologie :

    Traits de caractère :
    Avant tout, Drake a une personnalité complexe, bien plus qu’il n’y parait. On pourrait être tenté de le prendre pour le bourgeois déchu, le mafieux qui s’ignore ou le bad boy élégant mais il est clair qu’aucun de ces trois profil ne lui convient, tout simplement parce que son histoire et son mode de vie actuel sont uniques, si bien qu’on ne peut le cataloguer à un simple cliché.
    Pour décrire le jeune homme, il faut garder en mémoire son histoire: fils de mafieux, membre d’une des plus grandes dynasties criminelles de Salem, il a choisit de tourner le dos à un parcours tout tracé pour suivre ce qu’il considérait comme une des valeurs les plus importantes: l’honnête. Même s’il lui arrive d’y faillir quelque fois et de vivre de petits larcins, il reste le plus loin possible de l’univers du meurtre, du crime, de la drogue et des trafics dont il veut se défaire complètement. Même si couper les liens avec sa famille et le monde de son enfance fut un des moments les plus difficile de sa vie, il n’a jamais regretter ce choix, parce qu’il est quelqu’un qui a des principes. Et qui les respecte.
    Pour ce qui est du caractère proprement dit de Drake, ce qui est le plus flagrant chez lui est le calme olympien dont il fait preuve presque en toute circonstance. Il n’hausse que rarement le ton, ses sautes d’humeurs font partie du passé et personne ne peut le faire réagir plus vite s’il ne l’a pas décidé. A part peut être Mallory. Ce tempérament posé va donc de pair avec un sang froid qu’il a apprit à garder lorsque la situation devenait dangereuse, ce qui s’avère parfois rudement utile. Cela dit, il ne faut pas confondre un tempérament calme à une attitude nonchalante: c’est tout le contraire! Drake à des réflexe qui se sont affutés au fil du temps, et réagira plus vite que la moyenne dans la plupart des cas. En fait, il n’est pas une tête brûlée, et ne s’engagera dans une entreprise que s’il y a une chance de réussite.
    Pourtant, le plus grand défaut de Drake est son côté rancunier. Il ne pardonne pas facilement, où alors il faut qu’il y ait une bonne raison. Il se base presque toujours sur sa première impression, et n’est pas du genre à laisser au gens une seconde chance: soit il considère la personne comme digne de son estime, soit non. Point final.
    Malgré tout, Drake n’est pas non plus un personnage froid et cynique. Pour tous ceux qui compte pour lui au titre d’amis proches, il n’hésiterait pas à donner sa vie. Il se révèle alors beaucoup plus chaleureux qu’il n’y parait au premier abord, généreux et amusant. Comme quoi les apparences sont toujours trompeuses, et qu’il ne faut pas se fier aux apparences!



    Manies :
    • Drake est un fumeur occasionnel. Ce n’est pas vraiment un manie, puisqu’il ne fume que lorsqu’il est particulièrement anxieux, mais c’est tout comme. C’est pour lui un moment comme un autre de faire passer sa colère ou se détendre. Il sait que Mallory ne fume pas, aussi s’éloigne t-il toujours pour griller sa cigarette, mais aussi parce que, s’il a une cigarette dans la main, c’est que quelque chose lui trotte dans la tête et qu’il a besoin d’y réfléchir pour y mettre fin.
    • Pour lui, être impeccable est quelque chose de sacré, malgré la vie instable qu’il mène. Ainsi, Drake est quelqu’un qui fera toujours attention à être habillé correctement, et à l’habitude de ne jamais laisser trainer ses affaires n’importe où: tout est bien rangé . Il a également l’habitude de soigner son apparence: toujours bien coiffé, toujours bien habillé. Et tant pis si cela les retardent parfois, il a été éduqué dans une famille bourgeoise et rien à faire de ce côté-là!
    • Drake adore conduire. La marque ou le style de la voiture lui importe peu, c’est parcourir des kilomètres sur des routes désertes qu’il aime par-dessus et il se prive pas pour en faire plus qu’il n’est nécessaire. Il ira chercher son café à l’autre bout de la ville si l’occasion se présente, et n’hésitera pas à parcourir 200 km pour un broutille. De même, il choisit toujours des itinéraires peu utilisés et loin des axes principaux, mais ne se perd cependant jamais. Mallory lui répète souvent que ce n’est que du temps perdu, mais il sait qu’elle aussi apprécie ce temps passé dans la vieille décapotable rouge qu’il a gagné lors d’une partie de poker.


    » Patrimoine relationnel :

    Mallory Fitzgerald
    Leighton Meester
    Mallory et Drake se rencontrèrent il y a trois ans de cela, dans un commissariat de police. Il y était pour avoir pris part à une bagarre dans une discothèque, elle car elle s'était encore une fois laissée embrigadée dans un coup foireux par ses amis. Elle fut immédiatement intriguée par son côté rebelle et lui par sa fragilité, et ils ont si bien sympathisé qu'ils se sont revus plus tard, innocemment, autour d'un verre dans des bars du quartier bourgeois de Boston. Mais Dylan ne voyait pas d'un très bon oeil les fréquentations de Mallory, ce qui eut le don de l'énerver. Leurs pouvoirs sont apparus au même moment, et Mallory qui étouffait dans sa famille bourgeoise suivit Drake quand il lui proposa de prendre la route avec lui. Cela fait un peu plus d'un an qu'ils vivent ensemble, dans une amitié assez ambiguë par moment, vivant sur des petits larcins et des escroqueries qu'ils réalisent grâce à leurs pouvoirs. Cependant Drake n'a pas avoué à Mallory qu'il fait lui aussi parti du monde bourgeois de sa naissance, et même que leurs parents entretenaient des liens très étroits, envisageant peut-être une union entre leurs enfants…Pire encore, la famille Cavendish a des liens étroits avec la mafia Androsi, ce qui signifie que la famille Fitzgerald aussi.


    Erik Giuliani
    Ed Westwick
    Les Cavendish et les Giuliani sont des familles parents, ainsi Drake et Erik sont cousin au quatrième ou cinquième degré. Mais l'on sait tous que dans la mafia, les liens de parentés sont plus importants que tout et ainsi, Erik considère Drake comme son propre frère. Il n'en va pas forcément de même du côté de Drake qui essaie d'échapper à ce monde du crime. Le retour de Drake en ville n'est pas sans causer quelques troubles au sein de la mafia qui s'interroge sur le pourquoi de ce retour inopiné. Erik soupçonne que la réponse à cette question pourrait bien être de sexe féminin et il a reprit contact avec Drake dès qu'il a apprit son retour par un informateur et il souhaite en apprendre plus sur Mallory alors que Drake se refuse à tout commentaire, ce qui n'est pas sans attiser des questionnements. A cela s'ajoute les capacités nouvelles de Drake qui pourraient être une déferlante sur la mafia ce qui pousserait irrémédiablement les Cavendish au pouvoir. Erik ne le sait pas, mais ses soupçons sur Drake le poussent à garder un oeil très attentif sur lui et peut-être essaiera-t-il de tirer profit de ses découvertes...



    » Autres :

    • Il n’est quelqu’un qui sourie sans raison.
    • Drake est quelqu’un de très poli, contrairement à Mallory. Il est donc très rare de l’entendre jurer ou hurler sur quelqu’un. Cela dit, mieux vaut ne pas être dans les parages si cela arrive.
    • Il ne boit son café que noir, sans sucre ni lait. Aucune des variantes ne lui convient, encore moins l’arôme banane dont l’odeur commence à lui donner la nausée
    • Ses yeux sont bleus brillants, mais virent au bleu très foncé lorsqu’il est en colère
    • Son parfum préféré est le caramel, mais il n’aime pas le pop-corn.
    • Il a toujours un couteau suisse sur lui . On ne sait jamais, ça peut servir.
    • Drake n’est jamais en retard. C’est presque physique, mais il est incapable de manquer un rendez vous quand l’horaire est fixée précisément.
    • La musique est une des choses sans lesquelles il ne pourrait pas vivre. Il a une collection de CD impressionnante, mais n’écoute la plupart du temps que ses 2 ou 3 albums préférés en chantant par-dessus. Faux, bien évidemment, mais il s’en fiche pas mal.


Dernière édition par Drake Cavendish le Mer 20 Fév - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheyenne Harrols
Admin | Bitch & Bad
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 27
Occupation : Tueuse pour le Lys Pourpre
Love : The blood flowing into my veins prevent me from loving
Fears : Claustrophobe
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Contrôle du métal.
Side: Worse than Bad.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mar 19 Fév - 20:11

Punaise même la fiche est sexy. Laughing Cool

_________________
]
© EAT_MY_ICONS
I'M A BITCH

GRUNGE ATTITUDE
JOHN MAYER IS (MY) GOD
ALCOHOL AND BBQ ADDICT WITH MRS SANDERS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paweke-art.livejournal.com/
Bryn Chasen
• You burn if you approach
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 28
Occupation : Agent de police.
Love : Nobody has to love me and I have to love nobody. That's my creed.
Fears : I'M NOT A MONSTER okay ?
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Pyrokinésie.
Side: Good.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mer 20 Fév - 0:35

J'ai pas le droit de te tourner autour mais bon Rolling Eyes
J'ai quand même le droit de venir 'ovuler' (selon le terme de Ju') sur ta fiche (soit dit en passant, juste pour la faire chier Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mer 20 Fév - 14:29

Attention, si Mallory débarque elle va se fâcher

Chace est , je trouve aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mer 20 Fév - 15:14

Je débarque

Bon, Drake et Mallory sont pas un couple, hein, vous méprenez pas Rolling Eyes

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Bryn Chasen
• You burn if you approach
avatar

Nombre de messages : 274
Age : 28
Occupation : Agent de police.
Love : Nobody has to love me and I have to love nobody. That's my creed.
Fears : I'M NOT A MONSTER okay ?
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Pyrokinésie.
Side: Good.
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mer 20 Fév - 15:48

Laughing

Non bien sur Rolling Eyes Mais ça revient au même non ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Mer 20 Fév - 16:06

A peu près

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Jeu 21 Fév - 22:38


XXFLISSXX & PARADISE_BIRDIE & XXMUSIC_ROCK


"I just want to live while I'm alive"


  • » Biographie :

    Patrimoine génétique :

    La famille Cavendish est installée depuis toujours dans la Massachusetts. Aussi loin que l’on s’en souvienne, il y a toujours eu au moins un des ses représentants à Salem, qui faisait partie mondaine de la ville au même titre que les Giuliani ou même les Androsi. Ce qui veut donc aussi dire qu’ils sont partie intégrante de la mafia de la ville … Cette facette de la famille n’a jamais été prouvée, puisque, tout comme les Androsi, les Cavendish s’arrange pour que rien ne remonte jamais vers eux. Le parrain qui a permit l’ascension de la famille dans le milieu n’est d’ailleurs autre que John P. Cavendish, grand père de Drake, qui fut aussi le beau-frère du leader des Guiliani mais également un des plus proches amis du grand Marlon Androsi. Il faut également noté que les Fitzgerald font aussi partie des familles dont les Cavendish sont les plus proches, malgré l’absence de parenté entre les deux. Tous ces éléments ont joué pour qu’en à peine 10 ans, tous connaissent le nom des Cavendish qui se révèlent être des agents doués, sans pitié et fidèles jusqu’à la mort. Le genre de personne dont il ne valait mieux pas être ennemi.
    En résumé, même si elle dépend entièrement de la mafia dominante de Salem, la famille Cavendish reste néanmoins une des plus puissantes et plus craintes. Leur influence peut se comparer avec celle des Rotchild, Rockefeller, ou Van der Bilt de la côte Est, la mafia et le crime organisé en plus.

    C’est dans ce contexte que Benjamin Jr. Cavendish, le deuxième fils de John, eu à se rendre à Boston dans le cadre d’un assassinat commandité par son père contre un politicien qui en avait après la famille. Les méthodes mafieuses étaient pour le moins radicales dans ce genre de situation. Une balle pleine tête. Pourtant, ce n’était qu’un cas de routine, et personne ne les soupçonnerait. C’était toujours comme ça avec eux, les préparations minutieuses, les meilleurs agents et pas de traces. Cependant, un grain de sable vint enrayer la machine si bien huilée du monde du crime, en la personne de Juliet Andersen. Cette jeune femme était étudiante en droit à Harvard, et le hasard fit qu’elle croisa le chemin de Ben …


    ***

    Plus que deux minutes. Une minute. 40 secondes. 15 secondes. 5,4,3,2,1 …
    C’est le moment où jamais, la fraction de seconde pendant laquelle tout se joue. Celle qui décide de la vie ou la mort d‘un individu qui l‘ignore, et du reste de l’existence d’un autre. Cette fraction de seconde que l’on oublie jamais parce qu’elle change irrémédiablement votre vie à jamais.
    Pourtant, Ben n’hésita pas. Il avait été entrainé depuis son plus jeune âge pour prendre part à ce monde du crime et le moment était venu de prouver qu’il ne décevrait pas sa famille. Il n’avait que 22 ans, et pourtant son manque d’expérience n’était pas décelable: il n’était pas le jeune Ben, il était un agent Cavendish. Les yeux rivés sur sa cible, il pressa la détente de son arme sans un tremblement. Un coup de feu se fit entendre dans la rue déserte à travers la pluie battante, un coup parfaitement ajusté. Le temps que l’homme heurte le sol, Ben avait rangé son arme dans sa veste, et marchait en dissimulant sa nervosité vers une rue bondée de monde pour disparaitre et ne jamais être retrouvé. Les mains dans les poches, il ne vit pas une jeune femme blonde en face de lui: elle courait, il avait la tête baissée, le résultat est évident: ils se percutèrent violemment, et elle s’effondra.

    Ben ne savait comment réagir: il devait partir au plus faire, s’il était trouvé près des lieues du crime il en était finit de sa liberté. Mais il y avait cette fille, sonnée, la lèvre ouverte qui avait visiblement besoin d’un ou deux points de sutures: il ne pouvait pas non plus la laisser ici alors que la rue était déserte et qu‘il pleuvait à torrent. Le jeune homme était en proie à un réel dilemme, entre ce qu’il devait faire et ce qu’il était prévu qu’il fasse: un mafieux ne laisse jamais ses sentiments prendre le dessus, encore moins un Cavendish. Il inspira un grand coup, se détourna de la jeune femme qui ne bougeait toujours pas, et recula d’un pas: le corps du politicien était encore en plein milieu de la rue, et il était dans les parages. Il devait partir, mais elle ouvrit les yeux. Des yeux verts brillants, magnifiques. Ben ne put s’en détacher et s’agenouilla près d’elle au lieu de partir en courant, l’aidant tant bien que mal à se relever tout en surveillant la rue. Les secondes étaient comptés avant que les flics n’arrivent, et il ne pouvait plus se permettre de rester. Il se releva, la retenant: elle chancelait, toujours sonnée. Là, le jeune Ben ne pu s’emêcher de la trouver superbe. Malgré le sang qui s’écoulait de sa lèvre. Malgré ses cheveux trempés qui tombaient sur ses épaules. Malgré ses yeux mi-clos, encore sous le coup du choc.


    « Je .. Je suis désolé … Enfin, c’est de ma faute si vous être tombée comme ça » Il ne savait que faire, mais commença à marcher en direction de la voiture qui l’attendait dans la rue commerçante, tenant fermement l’inconnue contre lui. Elle ne protesta pas: de toute façon, elle était bien plus petite que lui! Elle semblait perdue, ce qui était compréhensible mais Ben n’avait pas le temps d’inventer une explication qui ne serait surement pas cohérent.
    Une fois arrivés devant la Mercedes noire aux vitres fumées, et se plaça en face d’elle: elle n’avait pas encore dit un mot, se contentant de poser son regard émeraude sur lui.
    « Ecoutez je … Je dois partir, mais laissez moi vous emmener à l’hôpital. Non, non, c’est de ma faute si vous saignez, je dois m’assurer qu’il n’y a rien de grave » Il eu un léger sourire, se massa la nuque puis ouvrit la portière « Je vous promets que je ne vous ferais aucun mal … Et au fait, mon nom est Ben » Il venait de tuer un homme de sans froid pour le compte d’un groupe mafiosi, mais n’oserait pas toucher à un seul cheveux de cette jeune femme … Pas très simple, mais c’était pourtant vrai.

    Elle le fixa un instant, puis éclata de rire en se massant l’épaule: on aurait dit un ange, du moins pour Ben qui vivait dans un monde de faux semblants et vide d’émotion
    « Juliet, je suis Juliet … » Elle haussa les épaules, puis prit place à côté de Ben dans la voiture qui indiqua l’adresse de l’hôpital à son chauffeur: même si ce trajet devait courir à sa perte, au moins serait-t-il avec la plus jolie femme qu’il n’ai jamais rencontré…

    ***

    Benjamin et Juliet ne se quittèrent plus, le jeune mafieux ne se résolvant pas à la laisser seule dans l’immense hôpital bostonien. Puis, elle le convainquit d’accepter un verre en guise remerciement. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il lui avoue d’où il venait et ce que faisait vraiment sa famille. Cet aveu aurait pu tous les faire enfermer, mais Juliet ne dit jamais rien à ce sujet, l’évitant tant qu’il le pouvait par amour pour Ben. Ils décidèrent pourtant de quitter Salem pour s’installer à Boston, mais jamais Benjamin ne tenta de se séparer de sa famille, continuant de travailler pour elle et se rendant en ville 4 à 5 fois par mois. De cette union naquirent 4 enfants : Bridget, John, Benjamin et Connor (connu sous le nom de Drake). Tous sont maintenant entré dans le monde du crime, sauf Drake qui s’est rebellé durant l’adolescence pour couper tout contact avec Cavendish, Guiliani et autres Androsi …

    Moment(s) de l'enfance :

    « Bridget, occupe toi de ton frère je dois y aller »

    La jeune fille blonde avachie sur le sofa du duplex acquieca d’un signe de tête, sans regarder son père qui sortait en claquant la porte, ni le garçon de 7 ans qui était assis sur le tapis, occupé à lire une vieille édition de Superman, qui valait une fortune maintenant. Mais Drake n’avait que faire de la valeur monétaire de sa BD, ce qu’il aimait c’était les super pouvoirs de Clark, les cheveux de Lois et voir Lex perdre. Que son comics soit à 5 cts ou 200 $, ce n’était pas son problème.

    Il leva les yeux vers sa sœur qui était occupée avec son portable dernier cri, puis se leva et se planta devant elle avec un air triomphant:
    « Tu sais, plus tard je veux devenir Superman! » Drake s’attendait évidemment à ce que Bee le félicite puisqu’il avait trouvé son métier, mais il n’eut droit qu’à un haussement de sourcils ironique et un ricanement moquer.

    « Si c’est pour ça que tu viens me parler, tu ferais mieux de la fermer » Drake resta muet: il ne s’était jamais entendu avec elle, il avait dix ans de différence mais rien n’y faisait. C’était comme si chaque mot qu’il prononçait l’ennuyait au plus haut point, et qu’elle ne ressentait que du mépris pour le cadet de la famille. Le jeune garçon haussa les épaules, puis ramassa la pile de BD et retourna dans sa chambre en galopant pour rejoindre l’escalier: plus vite il s’éloignerait d’elle et mieux il se porterait.

    « BEEEEN !! Y’a Bee qui me crois pas »
    Hurlant toujours pour se faire entendre, le garçon entra en trombe dans la chambre qu’il partageait avec son frère. Ils n’avait que 2 ans de différences, aussi avaient t-ils presque les mêmes centres d’intérêts et les disputes relativement étaient rares.

    « Raconte » Occupé par un magasine sur les armes à feu, il n’avait même pas relevé la tête. Drake s’installa au bout du lit, attrapa la peluche de Mickey Mouse qui était suspendue à la tringle par le plus curieux des hasards, et attendit que son frère réagisse. Non mais, il n’allait pas parler dans le vide!


    « En fait, elle m’a pas cru quand je lui ai dit que je voulais devenir Superman » Face à l’air médusé de Ben qui avait relever la tête, le fixant comme un alien qui venait de tomber du plafond, il se reprit, un air sérieux sur la figure. « J’hésite encore aussi avec Hulk et Spiderman, mais j‘ai le temps non ?»

    Avant son frère n’ai put en placer une, ravi de l’attention que son frère lui portait, il enchaina avec la même expression que les politiciens qui pesaient le pour et le contre d’un projet en tentant de convaincre l’audimat « Spiderman est bien, mais j’aime pas la couleur de sa toile, mais il grimpe au mur c’est trop génial! Et puis Hulk il est même capable de faire tomber un immeuble, mais en fait … »
    Il fut brutalement interrompu par la claque de son frère derrière la tête. « Tu pourrais pas t’intéresser aux armes et aux bagnoles comme tout le monde ? » Ben avait haussé les épaules en disant cela, sans toutefois avoir cette expression de mépris si particulière à Bee. Le jeune Drake se tut, et baissa les yeux: non, il ne s’intéressait pas à la portée des différents modèles de colts ni à la puissance de la Mustang de son père. Tout ce qu’il aimait, c’était les justiciers aux supers pouvoirs qui sauvaient le monde. Mais apparemment, ce n’était pas très bien vu dans cette famille …

    « Mais toi aussi tu lis ça hein ? Dis que ce n’est pas des trucs pour idiots » Drake persistait dans son idée: quand il aimait quelque chose, il ne lâchait pas prise. Jamais. Il avait décidé de devenir un super héros, et il le deviendrait surement. Son acharnement était devenu légendaire, Casounette pouvait en témoigner: ils ne s’étaient pas vu souvent, mais le garçon avait tout de suite décrété qu’il n’aimait pas cette fille blonde. Et se faisait un malin plaisir de l’embêter comme seuls les petits garçons savent le faire aux petites filles, mais sans toutefois lui tirer les cheveux: son père lui avait interdit, et il ne désobéissait pas à son père!

    « Tête de pioche, je t’ai déjà expliqué qu’il ne faut pas en parler! » Ben le gratifia d’un sourire complice, puis sortit de la pièce, son livre à la main. Drake roula sur le dos, et son regard se perdit sur les étoiles lumineuses qu’il avait scotché sur le plafond de sa chambre: même si sa sœur et son père ne comprenaient jamais rien à ce qu’il leur racontait, Ben en revanche était là. Et Jack aussi.
    Jack, c’était son chien, un golden retriever beige qui le suivait partout, et qui passait une grande partie de ses journées couché sur le tapis de sa chambre. C’était en fait le seul être vivant dans cette maison qui paraissait comprendre Drake quand il parlait. D’ailleurs, lorsque le garçon se pencha vers le sol, le chien leva la tête vers lui, le fixant de ses grands yeux sombres.


    « Tu sais, tu seras le seul qui aurait droit d’avoir le même masque que moi quand je serais un super héros! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Ven 22 Fév - 1:01

Je suis amoureuse de Drake I love you

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Sam 23 Fév - 14:27

  • Moment(s) de l'adolescence :

    « Connor, descend immédiatement … CONNOR !! »
    La voix de Benjamin Jr Cavendish résonnait dans tout l’appartement alors que son fils venant de claquer toutes les portes qui séparent le salon de sa chambre, à l’étage du duplex situé en plein centre ville de Boston. Le jeune homme, encore un garçon, n’avait que 16 ans et des poussières mais avait au moins autant de caractère que son grand père. Il verrouilla la serrure de la porte et se laissa tomber sur son lit: il n’en pouvait plus de cette vie de bourgeois alors que sa famille cachait des activités criminelles. Il serra le point pour ne pas hurler, pour contenir sa colère et hurla à son tour en entendant la bruit de pas gravissant l’escalier à toute vitesse.

    « C’est Drake, pas Connor et vous le savez » Refuser d’utiliser le nom qu’il avait choisit pour être le sien était un signe de plus montrant qu’on ne le prenait pas au sérieux, contrairement à ses frères ou même sa sœur Bee. Il n’était que le petit dernier en pleine crise d’adolescence, ça lui passerait. Mais pour Drake, c’est beaucoup plus que ça… Plus le temps passait, et plus il prenant conscience de l’environnement dans lequel il vivait, fait de parrains, de tueurs, de mafia et d’exécutions. Il n’en pouvait plus de croiser ces hommes en costume dont l’arme dépassait de la ceinture. Il n’en pouvait plus des chemise tachées de sang de ses frères quand ils rentraient à la maison. Il n’en pouvait plus de cette vie.

    « Drake, s’il te plait, maintenant, tu ouvre cette porte et tu t’excuse pour ce que tu as dit à ton père » La voix de Juliet était calme, posée. Comme toujours. Elle ne disait jamais rien de toutes manière, approuvant son père quoi qu’il fasse. Même quand il voulait donner à Drake sa propre arme alors qu’il n’avait que 16 ans, provoquant une réaction violente de la part du jeune homme

    « Jamais, j’avais raison » Il continuait de hurler à travers la porte, mais en disant cela, il réalisa que jamais il ne pourrait vivre comme ça, dans cette famille toute puissante mais pleine de sang sur les mains. Il devait partir. Au plus vite.

    « Connor, je n’ai pas toute la journée »
    « Quoi, tu veux a quelqu’un à tuer ? Où peut être des milliers de dollars à récupérer ? » Le ton railleur de Drake montrait clairement le mépris que tout cela lui inspirait: sans être un pacifiste convaincu, il ne supportait pas le monde du crime, le meurtre qui était monnaie courante ici.
    « NE PARLE PAS COMME ÇA ! »
    Ce fut comme le goutte d’eau qui fait déborder le vase. Son propre père qui avait tué plus de personne qu’on ne pouvait en compte lui donnait un ordre alors qu’il ne faisait que dire la vérité. Il n’était décidément pas à sa place ici, et n’allait pas rester dans cette maison plus longtemps.

    Laissant ses parents tenter de le raisonner à travers la porte, Drake choisit un sac à dos noir dans son placard, le remplit de tout ce qui lui était indispensable, de quelques vêtements et enfila sa veste. Son porte feuille trainait sur le bureau, il le glissa dans sa poche puis sortir en trombe et dévala les marches sans prêter attention aux cris de ses parents


    « Drake, où vas-tu comme ça ? »
    « Connor, reviens tout de suite »
    « DRAKE !! »
    « CONNOR !! »

    La mains sur la poignet de la porte de l’appartement, il se retourna une dernière fois. En haut de l’escalier, sa mère était effrayée et son père paraissait furieux. Mais il s’en fichait pas mal. Il ne deviendrait pas un criminel pour leur faire plaisir, et tant pis s’il ruinait les espoirs placés en lui. Il avait une vive à vivre, et même s’il renonçait à la richesse et à la puissance en franchissant cette porte, il gardait la chose qu’il considérait comme la plus importante: sa dignité.

    « C’est Drake. Tant pis pour vous si vous n’arrivez pas à le comprendre. Et je m’en vais, pas la peine de me chercher. J’en ai assez de vivre dans cette famille de criminels, alors bon courage à vous, mais ne comptez plus sur moi pour reprendre le flambeau ».

    Il inspira un grand coup, puis sortit en claquant la porte et descendit dans la rue. L’air frais lui claquait au village, il ne savait pas où aller et n’avait que très peu d’argent. Mais il était libre, libre de choisir sa vie, de repartir à zéro dans un monde où tous ignoreraient son nom …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Sam 23 Fév - 14:33

Citation :
• Il ne boit son café que noir, sans sucre ni lait. Aucune des variantes ne lui convient, encore moins l’arôme banane dont l’odeur commence à lui donner la nausée

I love you

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Sam 23 Fév - 14:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Cavendish
• Stronger Than You
avatar

Nombre de messages : 313
Age : 26
Occupation : Clyde, outlaw with Bonnie
Love : This sweet girl who's with me on the road
Fears : His Family
Date d'inscription : 13/02/2008

Genetic Code
Ability: Force Décuplée
Side: No one
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Lun 25 Fév - 16:40

    Moment(s) de l'âge adulte

    « Attention »
    « Merde, c’est de ta faute »
    « Non, c’est toi qui à raté ton coup »
    « N’importe quoi bordel »

    Drake et Mallory étaient coincés entre le comptoir et le mur d’une petite bijouterie, contorsionnés pour ne pas être vus de la voiture de police stationnée en face, tentant temps bien que mal de s’extraire du guêpier dans lequel ils venaient de se fourrer. Sans pour autant se taire. Parce que, comme toujours lorsque leur petites manœuvres tournaient mal, ils n’admettaient pas que cela puisse être la faute de l’un ou de l’autre et ne faisait que se renvoyer la balle.

    « Ils sont partis ? »
    « Je sais pas … Recule! »

    Bon sang, il ne savait pas pourquoi les flics avaient débarqués comme ça en plein milieu de la nuit -et en plein milieu de leur casse-, mais Drake . Se tenir cachés à deux derrière un comptoir dans une bijouterie miteuse de l’Arkansas n’était pas une position enviable, et Drake se maudit d’avoir accepté de s’y arrêter. Ils auraient put aller en Louisiane ou dans l’Illinois, mais ils avaient atterris Dieu sait comment dans ce coin perdu dont les forces de l’ordre ne semblaient travailler que la nuit. Et pile en face du lieu qu’ils étaient en train de dévaliser. Protégés par l’opacité du comptoir, il se mit à réfléchir à toute vitesse pour trouver une solution, et sortir d’ici sans attirer trop d’ennuis. Sans se faire prendre du moins …

    Il se pencha en avant sans tenir compte des grommellements de la jeune femme, et fronça les sourcils: les phares de la voiture étaient dirigés en plein sur eux, et même si le policier ne regardait pas dans leur direction, passer devant lui maintenant serait suicidaire. Et il n’avait pas le moins du monde de se faire prendre. Drake hésita, pour revint se caler contre le mur à côté de Mallory, les genoux cognant contre le comptoir. Il fit une grimace, puis croisa son regard: elle ne l’aurait probablement pas admis, mais il voyait bien qu’elle n’aimait pas quand les choses tournaient mal. Autrement dit différemment de la manière qu’elle l’avait prévu.


    « Ils sont encore là ? »
    « Oui, il va falloir décamper vite si on ne veut pas qu’ils nous voient »
    « Putain »
    « Comme tu dis »

    Même si les jurons de Mallory commençaient sérieusement à lui taper sur les nerfs, Drake n’ajouta rien: il n’allait pas tiquer pour un mot alors qu’ils se trouvaient à moins de 10 mètres d’agents de la police. Et même si pour le moment ils n’avaient rien fait de mal, leur casier en revanche étaient plutôt bien rempli pour leur faire passer quelques temps en prison. Et là, cela risquait d’être beaucoup moins marrant que le jour de leur rencontre, car ils y passeraient beaucoup plus qu’une nuit en garde à vue. Il fallait trouver un moyen de se sortir de là, et vite!

    « On fait comment ? »
    « Méthode habituelle ? »
    « D’accord, c’est parti »

    Drake eut un sourire en coin, un sourire entendu, puis la quitta des yeux et se pencha sur le côté: pas moyen de s’esquiver sans être vu. Pas pour des voleurs habituels en tout cas. Il ferma les yeux, se concentra, et quelques secondes plus tard il sentit qu’il était prêt. Il se leva, bondit en avant et poussa le comptoir bancal de toute ses forces tandis qu’un éclair bleu venu d’on ne sait où éblouit toute la bijouterie. Le résultat ne se fit pas attendre, les policiers se retournèrent, stupéfaits. Mais il n’y avait plus personne, seulement un tas de gravas en plein milieu de l’allée et une ampoule grillée qui gisait sur le sol. Etrange.

    Quelques minutes plus tard


    « Aie! »
    « Oh, c’était rien là! »
    « Quand même »
    « Tu ronchonne tout le temps … »
    « N’importe quoi »

    Drake fit une moue résignée, massant le bras qui venait de se prendre une décharge tout en gardant les yeux rivés sur la route. C’était au moins la quatrième fois qu'elle lui faisait celadepuis qu’ils avaient quittés la bijouterie par la porte de derrière, et quelque chose lui disait que ce n’était pas la dernière. Il allait devoir s’y habituer… Il jeta un bref coup d’œil dans sa direction, et ne put retenir un sourire amusé en voyant son expression: elle avait l’air extrêmement satisfaite d’elle-même, occupée à compter le maigre pactole de la soirée. Quelques centaines de dollars au plus, qu’ils liquideraient encore en quelques jours. Le sourire qu'elle avait sur le visage était également à ne pas rater, mais il dû arrêter de la contempler quand la voiture se rapprocha dangeurement du bas-côté. Quand tout fut en ordre, il soupira un grand coup, puis tourna de nouveau la tête vers elle:

    « On va où maintenant »
    « Alors : on a exactement 275$, le plein est fait, choisit »
    « On avisera plus tard alors »
    « D’accord »

    Drake appuya sur l’accélérateur de sa voiture, une magnifique décapotable rouge vintage mais impeccable, et alluma l’autoradio. Le son de la musique de Scorpion éclata d’un coup, le volume étant poussé et maximum, et ils s’engagèrent sur une des routes, au hasard. Ils n’avaient pas de but précis, allaient où bon leur semblait, et ils étaient fréquent prennent un route sans savoir où elle menaient. Mais après tout, pourquoi se borner aux itinéraire ? Drake soupira: cette vie lui convenait vraiment: pas de mafia, pas de crime, pas de responsabilités. Juste lui, Mallory, la voiture et leurs pouvoirs. Que demander de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Fitzgerald
Admin | Caution ! High Voltage
avatar

Nombre de messages : 905
Age : 28
Occupation : Bonnie, from Bonnie and Clyde
Love : There's this bad boy I've run away with...
Fears : Water.
Date d'inscription : 21/12/2007

Genetic Code
Ability: Electrokinésie
Side: None
Allies/Ennemies:

MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   Lun 25 Fév - 16:54

OH J'OVEERKIFFE SA RACE


Citation :
« Putain »
« Comme tu dis »

C'est trop fort Laughing

_________________

BY : PARADISE_BIRDIE
___
She's always buzzing just like
Neon neon
Who knows how long
She can go before she burns away

QUICHETTE SUPERSTAR
SPN FREAK | SAVE DEAN SAVE THE WORLD
TEAM BLAIR AGAINST J. V. C. G.
DELA & BLATE RULE
I'M CHACE'S SLAVE. WHEREVER WHENEVER BABE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/birdofjune
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drake Cavendish | Smart Guy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drake Cavendish | Smart Guy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» Drake Hvardsson et l'oeil Cristallin (réservé)
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Becoming Heroes :: Before The Game :: Présentation :: Inscriptions validées-
Sauter vers: